Aide & soutien aux papas

Dans cette rubrique

Partager:

Aide & soutien aux papas

Notre expert

Selon, Nicolas Arnaud, Président du Mouvement de la Condition Paternelle Vaud - MCPV -, les hommes vivent, tout comme les femmes, douloureusement l'épreuve de la séparation. Mais les symptômes peuvent ne pas être les mêmes et l’accompagnement demandé différent.

La première difficulté que rencontrent les pères, lors de divorce, est la méconnaissance des procédures.
Au premier temps de la séparation les pères se positionnent souvent, notent les intervenants au sein d’associations, dans une logique de «je me débrouillerai tout seul» et n’anticipent pas le futur et les conséquences d’une désunion.

Ils ne réalisent cela qu’à partir du moment où ils passent devant l’avocat et que les choses sont bien avancées: pension alimentaire, dates de garde…Alors là, désarçonnés, ils demandent de l’aide, notamment auprès d’associations dédiées aux pères.

«L’autre raison qui les encourage à entrer en contact avec nous» fait remarquer Nicolas Arnaud, «c’est ce sentiment ne pas être pris en compte, de ne pas avoir été écouté lors des entretiens avec l’avocat. Cette sensation que les femmes ont tout pouvoir, avec comme principe: la mère a forcément raison. Dans nos associations ils vont être entendus, rencontrer des hommes dans des situations semblables et se sentir moins seuls».
Il ajoute «les hommes perçoivent, lors des divorces, un refus de leur évolution de père au sein de la cellule familiale et ils entendent encore beaucoup: c’est un homme il ne saura pas s’occuper des enfants».

Et pourtant, une des grandes souffrances à laquelle les associations de père sont confrontées c’est la culpabilité. Les hommes ne veulent pas donner à leurs enfants l‘impression de les lâcher, ni à leur compagne, parfois, d’ailleurs. Les associations sont là, aussi, pour les rassurer.

Sans parler des difficultés financières… Philippe Fernandez, membre du Comité de l’association Père Pour Toujours, dit «un divorce fait 2 pauvres»: deux appartements, des charges multipliées par deux…  Finalement, c’est pour faire face à toutes ces difficultés et entretenir l’équité homme-femme, papa-maman, que les associations dédiées aux pères sont là.

On retiendra simplement qu’il y a autant de pères différents que de mères différentes et Nicolas Arnaud s’interroge «Qu’est-ce qu’un père, qu’est-ce qu’une mère? Où s’arrête le rôle de chacun? La préoccupation première lors d’une séparation doit-être l’enfant».

Emmanuelle Allex, Lafamily.ch

Commentaires





Vicky
26.09.2017 22:05

Bonsoir je suis étranger en Suisse je suis pas ici pour avoir un passport suisse je même dit non quand on me l'a proposer avec mon travail que je faisait avant, la maman des mes gosses ben elle est suissesse 100%mon fils et métissé à mon visage le pauvre il ce fait punir toujours même de ne pas aller en vacance alors qu'il avait 7 ans aujourd'hui il a 11 ans est passe toujours la misère avec sa maman le copain de sa maman l'histoire est tellement long que j'en sait pas comment raconter en tout cas la spj en Suisse ma fait beaucoup galères le tribunal fr avec le racisme et d'être père je même perdu mes droit parental ma fille de 13 ans aujourd'hui me traite des méchants et pourtants je toujours était la depuis sa naissance mais mon fils ne pas dccord avec alors il ce fait punir encore et encore j'en sait plus quoi faire d'être étranger métisse aujourd'hui la maman me traître de putin sale nègre et la spj ne fait rien pour le bien être de mon fils
papadivorce
08.09.2016 15:00

Bonjour, je suis papa divorcé, j'avais 2 enfants quand s'est arrivé et à la séparation nous avons décidé de mettre en place la garde alternée. Une fois arrivé devant le juge, nous étions d'accord pour continuer et nous avions la preuve que cela marchait bien pour nous.
Le juge a alors accepté.
Je commence à partager cette expérience sur un blog http://www.papadivorce.com car j'ai vécu la séparation, la procédure de divorce interminable (4 ans) et la perte de la garde alternée.

J'espère que mon expérience (enfants, ex...) pourra aider les papas à anticiper les problèmes et mieux gérer leur quotidien avec leur enfant et l'ex.
rogers
31.08.2016 11:53

Bonjour,
Je paie une pension de 1'050.- à ma fille devenue adulte cette année. Elle a trouvé une place d'apprentissage et elle gagne 730.- par mois. Ma question est la suivante, puis-je réadapter la pension vu qu'elle gagne un salaire? De combien? Et dois-je obligatoirement passer par le juge?
Merci pour votre réponse
mg
04.02.2016 11:32

Bonjour .....mon conjoint est separe de son ex compagne depuis trois ans ,suite a notre pacs madame a fait reevaluer la pension de ses trois enfants qui s elevee a l epoque a 450e ......au moment du jugement le juge s est trompe il a pris le salaire brut de mon conjoint au lieu du net ,ce qui n est pas du tout la meme chose .... du coup nous versons 570e..... plus nous avons du redonne 800 e pour les mois d avant .......Nous avons fait appel qui a dure un an le verdict est tombe par fierte et surtout parce qu ils ne denigrent pas entres eux les juges,ne reconnaissent pas leurs erreurs non plus ....le juge d appel n a rien bouge la pension est restee a 570 e ...mais c est de l argent que nous n avons pas qui ne rentre pas dans notre foyer .....quel recours nous reste t il face a ca? Mercii pour votre aide
loumaya
13.08.2015 09:58

Mon fils est divorcé depuis plusieurs années et il bénéficiait de la garde alternée. Du jour au lendemain, son ex-femme, a demandé la garde exclusive qu'elle a obtenue. ELLE EST AVOCATE. Ah, elle est belle la justice en France !!! Malgré tous les témoignages en sa faveur, et même de la part de membres de son ex belle famille, il n'a pu obtenir gain de cause. Il faut dire que c'est mon fils qui s'occupait pratiquement exclusivement de ses enfants. A une période, il a travaillé à 80 % pour s'occuper d'eux. Il s'est construit lui-même une très belle maison et c'est elle qui en bénéficie actuellement. J'ai très peur qu'il soit lésé dans cette affaire. De plus, elle le trompait honteusement. Un jour, il s'est rendu compte qu'elle se prenait en photo, nue, devant un miroir, et qu'elle les envoyait sur Internet. Et les propos tenus, c'était pire que du porno. Et c'est elle qui gagne dans cette affaire, c'est scandaleux. Mais il et vrai que mon fils n'a pas voulu tout dire au tribunal pour protéger ses enfants, pour qu'ils n'aient pas honte de leur mère. Voilà la récompense ! Après ça, peut-on encore croire en la justice des hommes ? Elle va très certainement lui réclamer une pension alimentaire alors qu'elle gagne au moins trois fois plus que lui. Selon le montant, il ne pourra plus refaire sa vie et cela, je ne le supporte pas. Je ne m'étonne plus que certains en viennent à commettre des actes très violents.

Partager:

Nos adresses préférées

> Lausanne et Genève

100% YOGA

Yoga pour enfant, yoga pour femme enceinte, yogathérapie

Réservation par sms : 078 848 43 67

> Genève

As'trame Genève

soutien en cas de deuil - divorce - maladie grave

> Genève

Centre d’Oz

Orientation personnelle et professionnelle et hypnose ericksonnienne.

> Genève

MgeM - Maison genevoise des Médiations

Médiation civile, familiale, sociale, pénale, de travail, et santé

Horaire d’ouverture : du lundi au vendredi 9h-14h (sauf le jeudi : fermé)

> Genève

Office protestant de consultations conjugales et familiales - OPCCF

Thérapie de couple et de famille, médiation familiale, groupe d'enfants.

Les conseillers et thérapeutes consultent du lundi au vendredi, de 8h00 à 19h00.

Le secrétariat répond à vos appels du lundi au vendredi, de 9h à 12h30 et de 14h15 à 18h.

> Genève

Couple et Famille

Pour le couple et la famille.
Une aide professionnelle pour les couples en crise.
Conseil conjugal - thérapie de famille - conseil parental - médiation familiale.

Permanence téléphonique: 9h-12h, 14h-17h.


A lire

Devenir un super papa, c’est malin

On ne naît pas Papa, on le devient ! Un livre plein d’humour et de conseils d’un papa à d’autres papas. C’est du vécu!

Voir également

Nos partenaires