Partager:

Famille d'accueil pour enfant en situation difficile

Notre expert

Les familles d’accueil sont toutes agréées par les départements cantonaux de protection de la jeunesse au terme d’un processus d’évaluation incluant une série d’entretiens avec des assistants sociaux.

Les parents sont invités à suivre des formations qui les préparent à leur tâche. Ils signent un cahier des charges et participent en tant que partenaires au réseau de soutien qui se forme autour de l’enfant en difficulté.

La famille d'accueil se distingue de l’adoption par le fait que le lien avec la famille biologique n’est en général pas rompu.
      

Quelques questions à se poser

  • Est-ce que nous voulons plutôt accueillir un enfant ou l'adopter?
  • Est-ce que le projet d'accueil est commun à toute la famille (couple et enfants)?
  • Avons-nous conscience que l'enfant n'est pas le nôtre et qu'il faudra collaborer avec ses parents biologiques, notamment pour les visites?
  • Quel type d'accueil pourrions-nous offrir au vu de nos disponibilités?

Selon les circonstances, le placement se fait à court, long ou moyen terme. Certains placements se font dans l’urgence, d’autres relèvent d’un dépannage à court terme ou encore ne concernent que les week-ends. Il arrive aussi que l’enfant placé est accueilli dans une famille de sa parenté.

Accueillir un enfant chez soi lui permettra de participer à une vie de famille normale. En effet, souvent, les choses élémentaires comme une vie bien réglée, un sentiment de sécurité ou encore le temps nécessaire pour jouer font défaut.

Pour les familles d’accueil, le fait d’encadrer un enfant placé permet de faire de nouvelles expériences et leur donne la possibilité de fournir une contribution personnelle en faveur du développement d’un enfant socialement défavorisé.


Cette solidarité offre souvent la possibilité de nouer des liens d’amitié durables avec un enfant.
Concrètement, qui doit demander une autorisation?

  • Une famille accueillant un enfant confié par des proches pour une durée indéterminée ou de plus de 3 mois. Mais l'autorisation n'est pas nécessaire lorsque le mineur accueilli est de la même famille (petit-fils ou petite-fille, frère ou soeur, neveu ou nièce, beau-fils ou belle-fille), ou lorsqu'il a plus de 15 ans et qu'il n'est plus soumis à la scolarité obligatoire.
      
  • Une famille souhaitant accueillir un enfant suivi par le Service de protection de la jeunesse de votre canton. L'enfant est généralement dans une situation familiale difficile qui nécessitera de la famille d'accueil un cadre sécurisant, propice à son développement et à son épanouissement, tout en maintenant un lien avec ses parents biologiques.

Les différents types d'accueil

  • Accueil en dépannage: l'accueil est de courte durée (moins d'un mois), il peut se faire dans l'urgence
  • Accueil durant les week-ends et les vacances: le projet d'accueil se déroule sur le moyen ou long terme.
    le nombre de week-ends et de vacances que l'enfant passe dans la famille d'accueil est déterminé à l'avance, en collaboration avec les parents, la famille d'accueil et le Service de protection de la jeunesse.
  • Accueil de durée indéterminée: le projet d'accueil se déroule sur du moyen ou long terme. La pertinence du placement est évaluée au minimum une fois par année.
    Les familles d'accueil peuvent modifier en tout temps le type d'accueil qu'elles proposent, en accord avec le Service de protection de la jeunesse.

   

Vous aimeriez devenir famille d'accueil?

Canton de Vaud

> Service de la Protection de la Jeunesse - SPJ - Unité de pilotage des prestations éducatives contractualisées  
Av. de Longemalle 1
1020 Renens
Tél. 021 316 53 59
Fax 021 316 53 30
http://www.vd.ch/autorites/departements/dfjc/spj/offices-et-unites/uppec/

Le secteur "Placements familiaux":
• renseigne sur la procédure à suivre pour devenir famille d'accueil et accueillir des enfants qui doivent être momentanément éloignés de leur famille;
• effectue l'évaluation nécessaire à l'obtention d'une autorisation d'accueillir un enfant;
• s'assure que les enfants sont accueillis dans de bonnes conditions;
• soutient et renseigne les familles d'accueil tout au long d'un accueil.

Canton de Genève

> SASLP Service d'autorisation et  de surveillance des lieux de placement
Rue des Granges, 7
1204 Genève 
saslp@etat.ge.ch ou tél. 022 546 10 40
Dépliant : http://www.ge.ch/oej/doc/fah/famille-accueil-hebergement.pdf 


   

Canton de Neuchâtel

Il poursuit une autre politique de placement d'enfants. Il a opté pour la solution des institutions, le placement d'enfants y est donc professionnalisé.
     

Canton du Valais

> Service cantonal de la jeunesse
Avenue Ritz 29
1950 Sion
027 606 48 20

Commentaires




 

Partager:

Nos adresses préférées

> Le Mont sur Lausanne

KOVIVE - Vacances pour enfants défavorisés

Institution d'entraide en faveur d'enfants et de familles socialement défavorisées, en Suisse et en Europe.
Accueillir un enfant pendant les vacances

> Genève

SASAJ - Service d'autorisation et de surveillance de l'accueil de jour

L'office de l'enfance et de la jeunesse est chargé d'autoriser et de surveiller les milieux d'accueil - familiaux et institutionnels - qui reçoivent et hébergent des mineurs.

Horaires téléphoniques:
- Lundi, mercredi, jeudi et vendredi : 8h30 - 12h
- Mardi: 10h30 - 12h30

Réception sur rendez-vous

A lire

Nos partenaires