Nos adresses préférées

Aide à l'établissement d'un budget - Consommation

Notre expert

Budget familialC’est décidé, vous avez choisi de dépenser votre argent de façon intelligente, donc de faire un budget familial prévisionnel pour mieux planifier vos dépenses en fonction de vos revenus et mettre de l'argent de côté. La première question est de savoir comment vous dépensez votre argent. Si on n'y prend pas garde, l'arrivée d'un enfant peut être une source de déséquilibre financier. En Suisse, une famille sur deux vit dans une famille avec enfants. Selon l’étude faite par l’OFS (1)  le coût direct d’un enfant varie, selon la situation familiale, entre Fr. 500.- et Fr. 1'100.- par mois.      

Selon le rapport de l’Office Fédéral de la Statistique établi en 2008 (1) le coût mensuel direct d’un enfant correspond :

  • Chez un couple avec 1 enfant unique: Fr. 819.-
  • Chez un couple avec 2 enfants: Fr. 655.- par enfant
  • Chez un couple avec 3 enfants: Fr. 528.- par enfant
  • Chez une famille monoparentale avec 1 enfant: Fr. 1'092.

C'est pour cela qu'il est important d'établir un budget qui permettra de planifier les dépenses en fonction des revenus. Il permet de mieux comprendre une situation financière particulière.

>> Voir aussi: Modèle de planification du budget 
  

Comment faire?

  • Dressez la liste de toutes vos dépenses
    • D’abord les dépenses mensuelles inévitables: hypothèque, loyer, électricité, téléphone, assurances, internet et toutes autres dépenses récurrentes.
    • Puis la liste des autres dépenses… Oui ce n’est pas simple! Le mieux, pour  identifier toutes ces petites dépenses est de vous astreindre, pendant deux mois, à les noter sur un carnet, jour après jour… Fastidieux mais efficace!
       
  • Dressez la liste de tous vos revenus
    C’est bien souvent la partie la plus facile à compléter.
     
  • Puis démarrez.
    Faire un budget, c'est mettre votre rêve à portée de main.

    Vous trouverez sur Internet des tas de budgets gratuits à télécharger. Il y a même des logiciels gratuits! Sinon, un tableur Excell ou Openoffice fera l’affaire. L’avantage est qu’il fait lui-même les calculs. Vous pouvez aussi faire appel à un spécialiste, un coach budgétaire. Ce service tend à se développer de plus en plus:  il analyse vos dépenses, établit votre budget prévisionnel, vous informe de l'état de votre compte, vous aide à trier les papiers.
    Le réseau associatif de votre canton propose aussi de nombreuses aides: Caritas, le CSP proposent des aides gratuites pour l’établissement du budget familial.

Les postes difficilement compressibles

  • Le logement Qu’on soit propriétaire ou locataire, le logement représente une part importante du revenu de la famille. Idéalement il ne devrait pas dépasser plus de 20% du revenu. Ce qui tombe bien puisque d’après l’OFS, un ménage avec enfant dépense en moyenne 15% de son revenu dans son logement (toutes région confondues… donc il y a lieu de pondérer selon sa région de vie) A moins de déménager, c’est un poste incompressible   
  • Les impôts Dans de nombreux cas, le montant des impôts à payer correspond à 15 à 20% du revenu net. D’où la nécessité, si l’on ne veut pas se laisser déborder, de réglez mensuellement ses impôts annuels en les versants directement aux autorités fiscales. Cette solution a le mérite, non pas d’économiser, mais éventuellement d’éviter les pénalités de retard.    

Les postes avec une certaine marge de manœuvre

  • Les assurances
    Tout confondu, ce poste peut représenter jusqu’à 15% du budget. Faites jouer la concurrence! Utilisez les franchises. Déterminez ce qui est indispensable de ce qui ne l’est pas et résiliez les assurances qui ne sont pas nécessaire.   

  • La voiture/transports, y compris l’assurance-voiture
    La voiture est un poste souvent négligé… et pourtant, entre le leasing, l’essence, l’assurance et l’entretien c’est un poste qui peut représenter jusqu’à 10% du revenu. Dans ce poste, certaines économies peuvent être faites. Voir tous nos conseils ici   

Les dépenses dans lesquelles vous pourrez avoir une certaine souplesse

  • Loisirs, culture et vacances
    Ce poste est évalué à près de 10% du revenu. La chasse au gaspi passera par la recherche de billets moins chers, de forfaits, d’offres parfois très intéressantes via les «First minutes»  (parfois jusqu’à 30% de réduction sur des billets de train) ou les «Last minutes». Internet regorge de bons plans, dans les voyages, mais aussi les spectacles, les livres, la musique.  
      
  • Produits alimentaires et boissons, alcool compris:
    Ces dépenses représentent en moyenne 8%.
    L’équipement de la famille et du logement représente 6.5%
    De nombreuses enseignes proposent des actions, des articles à prix réduit, sans pour autant réduire la qualité. Utilisez votre congélateur, achetez en plus grosses quantités les denrées non périssables, faite une liste lorsque vous faite vos courses et tenez-vous en à cette liste (sauf pour des actions de 50% sur des produits que vous utilisez). Attendez les soldes pour les gros équipements de la maison… Tout ceci semble n’être que du bon sens… et pourtant!

Sources: http://www.budgetberatung.ch/Budgetberatung.2+M52087573ab0.0.html http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/01/04/blank/01/03/03.html



 

Nos adresses préférées

Genève 8

Centre social protestant de Genève - CSP

permanence juridique: 022 807 07 07

Agenda

A lire

Nos partenaires