Partager:

Activités diverses autour du lac

Notre expert

Bons baisers du Léman

Selon que l’on y travaille ou que l’on vient s’y baigner, chacun voit le Lac Léman à sa façon. Pôle économique et de loisirs, le lac est d’abord un milieu de vie naturel à préserver à tout prix.

Si le Léman s’agite l’été, les activités ne cessent pas pour autant quand les baigneurs sont partis et que les brumes de l’hiver finissent par le recouvrir.  « Après la saison estivale, c’est la période d’entretien des bateaux sur les chantiers, remarque Marianne Chevassus, conservatrice-adjointe du Musée du Léman, à Nyon. A l’année, il y a d’autres activités comme le garde-port ou les lignes de transport de la CGN ». Il y a bien aussi la Sagrave, l’unique entreprise lacustre qui exploite depuis 1912, les sables et les graviers du lac Léman ou encore les pêcheurs. Ces derniers sont environ deux cent à dépendre directement du lac et à remonter dans leurs filets truites, perches et autres féras, ces poissons de grande profondeur. Au fil du temps, les barques à voile latine, les cochères qui transportaient marchandises et passagers ont laissé la place aux bateaux de plaisance et de croisière ainsi qu’aux pédalos, kayaks, ski nautique et planches à voile. « Le lac a un grand attrait touristique et crée des métiers liés aux loisirs, note Mme Chevassus. Il attire à nouveau du monde sur l’eau et sur les plages grâce à une propreté retrouvée. » Cette qualité de l'eau que relèvent aujourd’hui les études était bien moins bonne dans les années 80. « Quand j’étais gamine, on n’avait pas envie de se baigner dans le lac, se rappelle Suzanne Mader, secrétaire générale de l'ASL, l’association pour la sauvegarde du Léman, à Genève. Dans les années 80-90, le lac s’asphyxiait à cause des phosphates. L’ASL s’est battue pour les interdire dans les lessives. » En 1986, c’était chose faite. Depuis, le lac s’est assaini et assure dans les meilleures conditions ses principales fonctions socio-économiques, à savoir la production d'eau potable, la pêche professionnelle et les loisirs.

Pression sur le lac

Le développement durable est l’affaire de tous, hommes politiques, entreprises et simples particuliers. « On en parle beaucoup mais en Suisse on observe une tendance au recul de la protection de la nature, constate Nicolas Wuthrich, porte-parole de Pronatura. Si les grands lacs vont mieux grâce aux mesures mises en place, ce n’est pas le cas par exemple, pour l’eau des rivières. » Les pesticides de l’agriculture sont en grande partie responsables de la pollution actuelle de nos rivières. Comme souvent, les intérêts économiques prennent le pas sur le reste. Autour du lac, seulement 3% des rives sont totalement naturelles. L’urbanisation, la fréquentation toujours plus forte du lac a des conséquences sur l’environnement. « Avant  les gens jetaient intentionnellement de gros objets dans le lac, des vélos, des frigos pour ne pas payer des taxes de recyclage, explique Mme Mader. Aujourd’hui, ce sont plutôt des déchets du quotidien, des bouteilles, des cigarettes et beaucoup d’emballages plastiques. » Ces macros-déchets abandonnés sur la plage ou dans des poubelles qui débordent et qu’un coup de vent entraîne dans l’eau, sont les principaux objets ramassés lors de l’opération Net’Léman. Tous les deux ans, l’action menée par l’ASL mobilise mille volontaires disséminés en une dizaine de sites dans tous les cantons autour du lac ainsi que du côté français. Baignade, loisirs nautiques, l’activité humaine doit être respectueuse et responsable. Chacun à son niveau peut prendre conscience des menaces et de l’importance de son comportement. « Le lac n’est pas une grande baignoire, souligne M.Wuthrich. C’est un milieu de vie pour beaucoup d’espèces. Il faut trouver un équilibre et maîtriser les impacts sur l’environnement. » Les enjeux du développement durable visent la préservation de la nature autant que le bien-être des personnes. Les actions de sensibilisation auprès du public et des plus jeunes qui sont aussi les décideurs de demain, permettront de garder encore longtemps en bonne santé, espérons-le, le plus grand lac d’Europe occidentale.

François Jeand’Heur

Partager:

Nos adresses préférées

> Plan-les-Ouates

Rudevent

Camps et stages de voile pour enfant pendant les vacances

> Sion

Yalp Camps

Camp nautique et de préparation physique pour le ski - Camp de ski sur glaciers et multisports - ski du mercredi - freeride du samedi - coaching pour compétiteurs de ski

> Genève

Association pour la Sauvegarde du Léman - ASL

Activités pour les jeunes de 7 à 17 ans en lien avec le lac Léman.
Programme "ad'eau", Camp à la journée "les aventuriers du Léman", Initiation aux sports nautiques, Passeports vacances, Ateliers ludiques, Anniversaires, Sorties pour enfants et adultes

Autres adresses

Agenda

A lire

Voir également

Nos partenaires