Fermer

Ma commande

Votre panier contient les articles suivants :
Prix en franc Suisse
Votre panier est vide
Vider le panierVider le panier Commander

Brochures révisions vacances

Biceps.ch

Curatelle...

Notre expert

Les mesures de tutelle ont vécu...

  

Article mis à jour avec le soutien de Pro Mente Sana,
association à votre service qui défend les droits

et les intérêts des personnes souffrant de troubles psychiques
www.promentesana.org
Mis à jour Juin 2013

  

Le nouveau droit a préféré des mesures de protection de l'adulte, complètement adaptées à la situation, et non plus un catalogue de mesures, avec pour objectif, favoriser l'autonomie des personnes protégées, et laisser une plus grande place à la famille et aux proches.

   

La curatelle offre une aide sur mesure à la personne, en fonction de ses besoins. Mais le nouveau droit aménage la curatelle de sorte que la personne protégée puisse avoir le plus de liberté possible. L'idée étant de faire une mise sous curatelle pour ses diverses incapacités, mais en lui laissant toute liberté pour ce qu'il est capable de faire.

 

  

Les mesures de protection de l'adulte
Avant de proposer une curatelle, l’autorité de protection de l’adulte va d'abord évaluer s'il y a une possibilité de renoncer à une curatelle en accomplissant elle-même la tâche, en mandatant un tiers pour l’accomplir ou en désignant une personne ou un office qui aura un droit de regard et d’information dans certains domaines.

Mais avant tout cela, le code civil prévoit deux types de mesures personnelles anticipées:

 

1 - Mandat pour cause d'inaptitude: (art. 360 à 369 CC)
C'est le mandat que fait une personne capable de discernement (le mandant) à une autre, physique ou morale, (le mandataire), pour agir en son nom dans un certain nombre de domaines définis (assistance personnelle, gestion du patrimoine, représentation dans les rapports juridique avec des tiers), au cas où elle ne serait plus capable de dire ce qu'elle veut faire.
Pour que cet acte soit valide, il faut qu'il soit entièrement écrit de la main du mandant, daté et signé par lui, et inscrit à l'état civil ou constitué en la forme authentique
   
2 - Directives anticipées du patient
Il existe aussi les directives anticipées du patient, qui sont elles aussi prévues par une personne capable de discernement pour le cas où elle deviendrait incapable, mais la portée des directives anticipées se limitent aux traitements médicaux et permet aussi de désigner un représentant thérapeutique. Nul besoin de les rédiger entièrement à la main, il suffit de les dater et les signer...


3 - Viennent ensuite, les mesures appliquées de plein droit aux personnes incapables de discernement: (art. 374 à 381 CC)
Elles sont appliquées lorsqu'aucune disposition n'a été prise, c'est-à-dire en l’absence de mandat pour cause d’inaptitude ou de mesure de curatelle.
C'est la représentation par le conjoint/partenaire enregistré, ou la personne qui fait ménage commun ou qui lui fournit une aide personnelle régulière qui s'applique...Ces personnes pourront, durant l’incapacité de discernement de la personne concernée, accomplir les actes nécessaires, procéder à l’administration ordinaire des revenus et des biens, prendre connaissance de la correspondance et la liquider.

 

Les différentes formes de curatelle

Les mesures de protection de l’adulte peuvent avoir pour effet de restreindre la capacité civile.

  
La capacité civile, ou exercice des droits civils, est le pouvoir de s’engager valablement par ses actes (par exemple faire un contrat, un testament valables). Pour cela, il faut être majeur et capable de discernement. Les mineurs et les incapables de discernement n’ont pas la capacité civile et leurs actes sont sans effet (le contrat est nul; le testament est annulable).

    

La capacité de discernement est la faculté d’agir raisonnablement, ce qui implique:

  • la conscience, l’aptitude à comprendre ce qu’on fait, à apprécier la portée de l’acte;
  • une volonté suffisamment autonome, avec une liberté relative.
    Les causes d’incapacité de discernement, selon la loi, sont le jeune âge, la déficience mentale, les troubles psychiques, l’ivresse et autres causes semblables. La capacité de discernement est évaluée par rapport à un acte concret.

    
On distingue quatre différents types de curatelle : la curatelle d'accompagnement, la curatelle de représentation, la curatelle de coopération, lesquelles peuvent être combinées entre elles, ainsi que la curatelle de portée générale.

 

  • La curatelle d'accompagnement (art. 393 CC)
    Dans ce cas, le curateur n'a pas de pouvoir, il ne fait qu'accompagner la personne.
    Cette curatelle se fait avec le consentement de la personne
    • Assistance dans certains actes
    • Ne limite pas les droits civils
        
  • La curatelle de représentation (art. 394 - 395 CC)
    • Générale: c'est la représentation pour certains actes. Elle limite l'exercice des droits civils de la personne pour ces actes. Pour tous les autres actes, la personne conserve l’exercice de ses droits civils.
      Ainsi, le curateur peut avoir un pouvoir de représentation exclusif dans certains domaines ou un pouvoir dit «concurrent», lorsque la personne sous curatelle conserve l’exercice de ses droits civils. Dans tous les cas, la personne représentée est liée par les actes de son curateur.
    • Gestion de patrimoine: dans ce cas, il y a une énumération des biens qui sont placés sous curatelle ou bien une interdiction d'accéder à tel type de bien.
      Par exemple, le compte à l'UBS comprenant toute la fortune familiale lui est interdit, mais il aura accès à son compte postal et ses droits civiles ne seront pas limités.
         
  • La curatelle de coopération (art 396 CC)
    Son objectif est de sauvegarder les intérêts de la personne qui a besoin d’aide pour certains actes. Ces actes sont ainsi soumis à l’exigence du consentement du curateur. Celui-ci n’est pas un représentant. Il s’ensuit qu’un contrat peut être imparfait tant que le curateur n’a pas donné son consentement.
      
  • La curatelle de portée générale (art 397 CC)
    Cette curatelle est instituée lorsque la personne a particulièrement besoin d'aide notamment à cause d'une incapacité durable de discernement. La curatelle de portée générale couvre tous les domaines de l’assistance personnelle, de la gestion du patrimoine et des rapports juridiques avec des tiers. Elle entraîne la privation de l’exercice des droits civils et la perte de l’autorité parentale et du droit de vote.
      
  • La curatelle confiée à des proches (art 420 CC)
    Lorsque la curatelle est confiée à un proche défini par la loi (conjoint, partenaire enregistré, père et mère, descendant, frère et sœur, concubin), celui-ci peut être dispensé de faire un inventaire et d’établir des rapports de comptes périodiques.

   
Les fonctions du curateur (art. 418 et 419 CC)
Lorsque le curateur est désigné pour une affaire déterminée, il agit conformément aux instructions de l’autorité de protection de l'adulte. Il a le pouvoir de représenter la personne assistée.
Lorsque le curateur est chargé de gérer des biens, il se limite aux actes d’administration ordinaires nécessaires à la conservation des biens (entretien, réparation, encaissements, respect de délais, etc.). Pour les actes qui vont au-delà, le curateur doit demander le consentement de la personne représentée ou de l’autorité de protection de l'adulte.

  

Fin de la curatelle (art. 399 CC)

La curatelle prend fin au décès de la personne concernée.

Par ailleurs, l’autorité de protection de l’adulte lève la mesure si elle n’est plus justifiée, d’office ou à la requête de la personne concernée ou de l’un de ses proches. En outre, la curatelle d’accompagnement s’éteint lorsque la personne concernée retire son consentement.

Partager cet article

Commentaires

16.07.2014 15:08
Re: Curatelle...
Bonjour,
ma maman a ete mise sous tutelle, qui est devenu curatelle depuis le 1er Janvier 2013 et cette decision a ete prise par le service de la protection des adultes et de l'enfance seulement que, apparament, je ne detiens aucun droit d'avoir quelconque information concernant ma mere, sa situation et les decisions qui ont etes prises la concernant.Le juge de paix ainsi que le curateur de ma mere ne veulenet absolument pas me forunir d'informations. En qualite de membre de la famille, puis je vous demander si j'ai des droits?
nathy78
20.01.2014 19:39
Re: Curatelle...
bonsoir,voilà cela fait maintenant 11 ans que je suis sous curatelle et j'en ai mare que l'on ne m'explique rien que l'on profite que je sois facile à avoir pour m'embobiner.J'ai écrit en recommandé tribunal l'organisme qui gére mais pour nous refaire signé pour continuer il save faire et nous faire payer aussi.Aujourd'hui je dit STOP je recherche une association ou autre qui peut m'aider à me sortir de cette situation qui me rend malade merci de votre réponse.
roselyne87
05.11.2013 08:30
Re: Curatelle...
ma trutice , j,ai jamais venu voir comme j,habite ni l,etat de ma situation, elle crois que seulement parce que on me donne l,argent poche est sufficent ,,closset
marienne
08.06.2013 10:55
Re: Curatelle...
ma tutrice ne m aide pas beaucoup.je voulais savoir si je pouvais reprendre ma liberte et comment le faire merci
christ@hispeed
11.02.2013 16:46
Re: Tutelle, curatelle...
a savoir qu'en 2013 beaucoup de ces notions, articles changent
Cyc'
Ajouter un commentaire
Evénements
A lire
Nos adresses préférées
Orientation. Défense d'intérêts des malades psychiques. 1207 Genève
- Aide au rangement, désencombrement
- Gestion et tri administrative - Prise en charge possible
- Numérisation
1216 Cointrin
Service de prévention social. Assiste la famille dans sa tâche éducative, veille aux intérêt des mineurs. 1211 Genève 3
Aides et informations sur la curatelle et la tutelle. Genève
Autres adresses
Publicités 180x150 px
  •    

      Avec le soutien de 

        

    Tout l'emploi