Spiritualité et enfants

Partager:

Spiritualité et enfants

Notre expert

La spiritualité c’est le fait de respirer. Dans le mot esprit (spiritus) il y a le mot souffle et sans souffle on est mort: c’est l’essentiel de l’être. Selon la Genèse, l’être humain est fait de "glaise et de souffle", de matière et d'esprit: l’homme existe quand il est insufflé.
Dès notre naissance nous faisons notre première expérience de spiritualité: nous ne sommes plus reliés immédiatement à notre mère et nous sommes mis en présence de cet air qui n’appartient à personne, première expérience douloureuse et libératrice. Comme humain, je dépends de l'Autre, des autres, pour vivre je dois alterner ouverture et fermeture, respirer.

Spiritualité et religion
Nous sommes des carrefours à travers lesquels les générations passent. L’homme est un nœud de participations, on retrouve cela dès les religions les plus anciennes.
Les religions sont le langage, les habits de la spiritualité dans la mesure où nous ne sommes pas de purs esprits. L’incarnation est une condition nécessaire de notre humanité. On ne peut réinventer à chaque génération à partir de rien, il y a donc un devoir de transmission. Cette transmission passe par des langages, des pratiques et des rites qui sont nécessaires pour communiquer: nous devons faire avec ces langages, pratiques, et transmissions desquels nous sommes nés.

Mais que transmettre lorsqu'on ne croit plus? Comment transmettre "fun" quand on est croyant? Y a t il des modes? Peut-on faire un mélange des genres? Des pistes de réflexion pour transmettre nos propres valeurs à nos enfants

Partager:

Nos adresses préférées

> Genève

CIC - Centre Intercantonal d'Information sur les Croyances

Consultations gratuites par téléphone.
Secte - Religion - Spiritualité

A lire

Nos partenaires