Vieillissement de la population - Comment y répondre?

Notre expert

Quand la vie joue les prolongations

Les sociétés doivent relever le défi du vieillissement annoncé de la population. Et répondre aux questions de la solidarité et de l’accompagnement de nos aînés.

Dans un monde sans guerre (mondiale), l’espérance de vie a doublé en près d’un siècle. Grâce à de meilleures conditions de vie, aux progrès des sciences et de la médecine, elle s’établit en Suisse, selon l’Office fédéral de la statistique en 2016, à 81,5 ans pour un homme et à 85,3 ans pour les femmes.

« C’est un succès qui a son revers, observe Gabriel Gold, chef du service de gériatrie de l’Hôpital des Trois-Chêne, à Thônex. Avec le temps, de nouvelles pathologies liées au grand âge sont apparues. Quand Alzheimer a décrit les symptômes de sa maladie au début du 20e siècle, il y avait 650 nonagénaires en Suisse contre 47.000, cent ans plus tard. »

Alzheimer, Parkinson, ces maladies qui passaient quasi-inaperçues sont devenues des problèmes de santé majeurs. Les troubles cognitifs se sont rajoutés aux déficiences fonctionnelles, aux risques cardio-vasculaires. « Aujourd’hui, le défi est de maintenir une qualité de vie acceptable, estime Joël Goldstein, directeur de Pro Senectute Genève, association d’aide aux personnes âgées. Quand on affronte une multitude de troubles physiques, psychiques, dépressifs, on est désorienté et on glisse petit à petit dans des situations impossibles à gérer. » Face à ces nouveaux enjeux, les professionnels de la santé, les associations, les familles s’organisent pour sécuriser le quotidien et garantir un certain confort de vie.

Vieillir sans faillir

Le plus dur parfois, c’est de ne pas se voir vieillir, de ne pas l’accepter.

« Il est difficile pour une personne âgée de se sentir diminuée, note Isabelle Uny psychothérapeute FSP et co-fondatrice d’EcoutAdom, à Genève. Pour elle, c’est une perte d’indépendance et beaucoup ont de la peine à demander de l’aide. »

Tant qu’il n’y a pas de pépin, la vie continue comme si de rien n’était jusqu’au jour où tout se gâte. « Quand la personne vient à l’hôpital pour un problème, d’autres pathologies ont tendance à décompenser et se manifestent alors, explique le docteur Gold. C’est la raison pour laquelle, nous avons mis en place des unités spécialisées. » Des équipes capables de gérer le problème principal et les pathologies associées liées à la psychiatrie, à la mobilité, et des urgences sur site, permettent à l’hôpital des Trois-Chêne de traiter les multiples symptômes des patients sur place et d’éviter ainsi des allers-retours et d’éventuelles complications. Plutôt que d’aller en EMS, rester chez soi le plus longtemps possible est un souhait légitime.

Le soutien à domicile se développe car il correspond à la fois à un besoin matériel comme le ménage ou les courses et apporte aux seniors un réconfort moral. « Si la personne âgée peut se confier et être écoutée, elle se sent reconnue, souligne Mme Uny. Le rôle du psy est de lui prêter attention et de garder chez elle, le souffle de la vie. » La dépendance d’un conjoint, d’un parent a des répercussions inévitables sur l’entourage. « En intervenant à domicile, nous soulageons aussi les proches aidants, relève M.Goldstein. Ils ont un moment pour eux, pour aller chez le coiffeur ou à une activité sportive, culturelle. » Lutter contre l’isolement, créer des structures intermédiaires sont des façons d’assurer jusqu’au bout, une fin de vie digne. Alors que les baby-boomers arrivent aujourd’hui en grand nombre à l’âge de la retraite, la Suisse semble avoir pris conscience de ce tournant démographique et s’adapte. Devant un phénomène inédit, des interrogations sur la prise en charge, sur la maîtrise des coûts restent cependant en suspens… qui vivra verra.

Commentaires





Nos adresses préférées

> Genève

PÔLE FORMATION Sàrl

Centre de formation continue pour le personnel de maison et les aides à domicile.

> Meinier (Genève)

Teia Education

Distribution et vente de jeux en bois éducatifs comme Nienhuis Montessori, Gonzagerredi Montessori, Educo, Jegro et Arts & Crafts...

> Genève - Lausanne - Riviera

AlaMaison.ch Sàrl - Domicile Services

Spécialisé dans les services à domicile chez les particuliers: Garde d'enfants à domicile, garde d'enfant malade, baby sitting, aide familiale, entretien du domicile, femme de ménage et aide aux personnes âgées.

> Renens

Association Arc-en-ciel

Association humanitaire à but non lucratif, d'aide et de soutien aux enfants et leurs familles vivant au contact du VIH/SIDA.

> Assens

Association e-covoiturage.ch

La plateforme qui met en contact conducteurs et passagers pour des trajets en commun. Partagez vos frais de déplacement et faites un geste pour l'environnement!

> St.Gallen

Compagna - Accompagnement en voyage - Reisebegleitung

Aide destinée aux personnes ayant besoin d'aide lorsqu'elles voyagent avec les transports publics.
Personnes âgées, handicapés, enfants et aux jeunes.
Des personnes de confiance les prennent en charge au lieu de leur départ et les accompagnent dans les transports publics jusqu'à leur destination.

> Genève 4

Présence Seniors - Croix-Rouge genevoise

Accompagnement à domicile ponctuel ou régulier
du lundi au vendredi.
Horaires:
7h45-11h30 et de 13h45-17h30 (17h, le vendredi).

A lire
Voir également
Nos partenaires