Le compte de libre passage, qui est concerné ?

Notre expert

En Suisse, le postulat de départ concernant le deuxième pilier LPP est clair : le maintien de la prévoyance professionnelle est une obligation légale. De ce fait, le compte de libre passage est réservé au capital que vous avez généré grâce au 2ème pilier du système de prévoyance Suisse.

Le versement de vos fonds liés à LPP sur un compte de libre passage (taux d’intérêt préférentiel par rapport à un compte classique) est conditionné par un changement de caisse de pension : en l’espèce, si un individu quitte une caisse de pension sans adhérer à une nouvelle ensuite, l’obligation de couverture de prévoyance engendre le virement obligatoire de votre avoir de prévoyance professionnelle vers une institution de libre passage.

Mais qui est concerné ? Quelles sont les situations qui impliquent l’ouverture d’un compte de libre passage? Tour d’horizon !


Compte de libre passage et interruption/changement d’activité

Différentes raisons peuvent amener un actif à s’intéresser à un compte de libre passage. En l’occurence, une cessation d’activité engendre irrémédiablement le transfert de votre avoir LPP vers une institution de libre passage dédiée. Ce sera donc à vous de choisir l’institution dans laquelle placer votre capital.

Le chômage

Ici, le processus est très simple : si vous vous retrouvez dans une situation de chômage, vous allez devoir indiquer à votre ancien employeur où transférer votre capital de prévoyance professionnelle. Vous aurez ainsi le choix entre un ensemble d’institutions, mais attention : comme indiqué dans l’introduction, l’avoir LPP ne peut être placé que sur un compte de libre passage. Dans le cas où vous n’effectuez aucune démarche dans ce sens, votre capital sera placé automatiquement sur un compte de libre passage géré par la Fondation Institution Supplétive. En tant qu’institution de prévoyance nationale mandatée par la Confédération, cette fondation n’a pas été conçue pour optimiser votre avoir, et de ce fait, il est ainsi conseillé de vous concentrer sur une solution annexe. Pour ce faire, il est préférable de se tourner vers un professionnel du secteur afin d’avoir une vision d’ensemble sur les acteurs. Un spécialiste pourra vous aiguiller sur les variables géographiques à prendre en compte. En effet, le canton de Schwyz propose l’un des impôts à la source les moins élevés de Suisse. Le transfert de votre avoir vers un compte de libre passage situé dans ce canton vous permettra de profiter d’avantages fiscaux non négligeables lors du retrait par exemple.

Indépendant

En tant que salarié, vous pouvez faire le choix de changer d’orientation, notamment dans le but de devenir indépendant. Dans ce cas, votre avoir de prévoyance professionnelle n’est plus lié à votre employeur, et de ce fait, votre caisse de pension n’est plus apte à conserver votre capital. De la même manière que pour une situation de chômage, vous allez devoir vous orienter vers une institution de libre passage.

Bon à savoir : Si vous n’êtes pas salarié de votre structure, vous pouvez, en tant qu’indépendant, libérer votre avoir de prévoyance conservé sur votre compte de libre passage. Attention cependant, ce retrait est soumis à plusieurs prérogatives précises qu’il convient d’identifier avec votre conseiller.

Le compte de libre passage en cas d’un départ à l’étranger

Suivant la même logique, un départ à l’étranger n’induit pas la suppression de votre avoir LPP. Ayant cotisé comme n’importe quel autre salarié suisse, votre capital reste donc disponible. Ici, le choix concernant votre compte de libre passage sera encore une fois déterminant et il est conseillé de trouver un professionnel dans certains cas.

Selon l’avancement de votre carrière, une plus ou moins longue période passera avant que vous n’arriviez à la retraite. C’est seulement à ce moment-là que vous pourrez profiter de votre capital de prévoyance, comme sa fonction l’exige. Il est donc primordial d’expliquer clairement à votre conseiller votre plan de carrière, afin que celui-ci puisse agir le mieux possible en fonction de vos exigences, le but étant de rentabiliser au maximum votre capital de prévoyance professionnelle.

Voici une liste non exhaustive des avantages à identifier avec votre spécialiste dédié :

  • L’imposition : Votre patrimoine ainsi que les revenus d’intérêts et de capitaux sont exonérés d’impôts jusqu’à leur retrait. En effet, le compte de libre passage offre la possibilité d’être exonéré d’impôts sur la fortune, et ce pendant toute la durée du placement. De la même manière, les inté-rêts sont exonérés d’impôts jusqu’à leur retrait.
  • La sécurité : Le compte de libre passage permet également de maintenir votre capital de pré-voyance, notamment en cas d’interruption de l’activité professionnelle.
  • Le retrait : enfin, un droit de retrait peut être émis pour financer un logement ou pour démarrer une activité professionnelle en tant qu’indépendant.


Plusieurs possibilités de placement

Sous certaines conditions, l’ouverture d’un compte de libre passage est donc obligatoire. Parallèlement, il vous est aussi possible d’immobiliser votre avoir pour augmenter votre rendement.

Cette épargne en titre vous permet ainsi d’investir votre argent dans des fonds de placement pour profiter du développement des marchés financiers. À savoir qu’à travers le cadre autorisé, les institutions de libre passage sont soumises à des règles strictes : les obligations, les actions, les biens immobiliers, les matières premières et les métaux précieux correspondent ainsi aux placements possibles lorsque l’on souhaite optimiser le rendement de ses avoirs de prévoyance.

D’une manière générale, la liste des avantages est conséquente :

  • Grâce au monitoring de votre conseiller, vous aurez le choix des possibilités de placement
  • La flexibilité de ce procédé permet également d’investir à court terme (il est cependant primordial d’analyser chaque point du contrat avec votre conseiller)
  • Les placements sont indexés et présentent une large diversification
  • Et bien sûr, une meilleure rentabilité de votre avoir de prévoyance professionnelle

Commentaires





A lire
Nos partenaires