Notre expert
Guide pédestre: développement durable au détour du chemin

Le guide pédestre « Développement durable, au détour du chemin » nous entraîne à travers les Trois-Chêne en abordant les enjeux environnementaux.

Découverte des Trois-Chêne

Il est difficile d’ignorer aujourd’hui les menaces qui pèsent sur le climat, la biodiversité ou les ressources naturelles. Pourtant pour beaucoup, le concept du développement durable reste flou, éloigné de leurs préoccupations quotidiennes. « Avec ce guide, nous voulons dépasser le mot durabilité que l’on met à toutes les sauces, explique Jean-Bernard Lachavanne, directeur de l’Association pour la sensibilisation au développement durable (ASSD), à Genève et co-éditeur du guide***.

Sans faire de morale, nous invitons les gens à se balader dans des endroits charmants, loin des routes principales en leur donnant quelques clés de lecture. » Résultat, le guide Trois-Chêne qui comprend deux itinéraires (Seymaz urbaine et Seymaz sauvage), recense indifféremment les lieux, les bâtiments, les projets, mêle l’histoire, la culture et les thématiques écologiques par petites touches. « Nous parlons aussi bien de la renaturation de la Seymaz, de la Voie verte du CEVA ou du projet MICA qui traîne depuis vingt ans, relève M.Lachavanne. Nous cherchons à être au plus près des sujets concrets et à faire prendre conscience que tout projet a des conséquences à la fois économiques, sociales et environnementales. »
L’objectif de l’association est de valoriser les actions labellisables « développement durable » ou autrement dit les bonnes pratiques conduites par les autorités communales, les entreprises ou les particuliers.

Promenades en famille

Le point de départ et le point d’arrivée des deux tracés urbain et sauvage, se situe place Favre, à Chêne-Bourg. Les parcours font un peu plus de huit kilomètres et durent entre deux et trois heures. Le plan répertorie le nom des chemins et chaque lieu de l’itinéraire est numéroté.

« On a battu le pavé des trois communes pour repérer les sujets qu’on retrouve dans le guide, souligne M.Lachavanne. On a cherché à ce que les promeneurs prennent du plaisir tout en s’instruisant. »

En feuilletant les pages, on trouve des quizz, des infos originales et ludiques.

A pied, à vélo ou en poussette, toute la famille prend le temps d’observer d’un œil nouveau, son environnement quotidien. Quelques enseignants se servent aussi du guide pour faire découvrir aux élèves leur région

 « C’est une bonne façon  de leur inculquer la notion de patrimoine et de leur donner l’envie de le conserver », note M.Lachavanne. Plus les enfants sont sensibilisés tôt, plus ils deviendront des adultes concernés. Ils apprennent grâce au guide que le passage à faune aménagé en 2010 sous la route de Malagnou à Chêne-Bougeries, évite aux chevreuils, aux sangliers, aux renards de se faire tuer en traversant la route. Bien d’autres lieux dignes d’intérêt, se retrouvent pêle-mêle dans le guide : les parcs Stagni et Sismondi, les sociétés Caran d’Ache, Rolex, le hameau de Villette… « A voir aussi, les potagers urbains au milieu des immeubles où les gens cultivent leurs salades », cite également M.Lachavanne.

Qu’il touche à la nature, au lien social, à la qualité de vie, aucun aspect du développement durable n’est laissé de côté.
L’association propose déjà des balades dans plusieurs communes du canton : la rade de Genève, Confignon-Bernex, Versoix-Genthod, Dardagny-Russin-Allondon, et prévoit d’autres publications : Cologny-Vandoeuvres et Choulex-Presinge. La vocation de ces itinéraires verts est d’attirer notre attention et de nous faire réfléchir… avec nos pieds.

François Jeand’Heur

*** Association pour la sensibilisation au développement durable
Route de Soral 30 A
1232 Confignon
Tél. 022 734 31 62
www.genevedurable.ch/guides

Commentaires





Partager:
A lire
Nos partenaires