Coronavirus, votre grossesse et le stockage du sang de cordon

Notre expert

Article écrit par Future Health Biobank S.A., 
Banque de cellules souches issues du sang de cordon ombilical

                                         
Bien que nous soyons tous unis dans la lutte contre le coronavirus (ou COVID-19), les futures mères se posent de nombreuses questions sur la manière dont le virus pourrait affecter la grossesse et le stockage du sang de cordon. Nous avons compilé quelques-unes des questions et réponses les plus fréquemment posées à ce sujet.

Il est important de souligner que le coronavirus (COVID-19) n'est pas un virus du type grippe, bien que le symptôme et la nature de sa propagation soient similaires. Dans cette optique, les conseils se fondent en partie sur des recherches antérieures concernant la grossesse et les virus grippaux.              

        
Les femmes enceintes ont-elles un risque plus élevé d'attraper le COVID-19?

                 
Les conseils cliniques de l'American College of Obstetricians and Gynecologists (ACOG) suggèrent que les femmes enceintes ne courent pas un risque accru d'attraper le COVID-19. Cependant, ils avertissent que les femmes enceintes pourraient développer des symptômes graves si elles devaient l'attraper. En effet, les changements qui surviennent pendant la grossesse affaiblissent le système immunitaire et sollicitent davantage le cœur et les poumons.
                      
Si vous êtes enceinte, vous devez prendre des précautions strictes pour éviter l'exposition au COVID-19. Vous devez en informer votre médecin immédiatement.

                 
Si j'attrape le COVID-19 pendant ma grossesse, cela affectera-t-il le bébé?

                   
Si la maman tombe gravement malade pendant sa grossesse, il pourrait y avoir un risque accru de fausse-couche ou de travail prématuré. Encore une fois, si vous êtes enceinte et que vous pensez être atteinte du COVID-19, vous devez en informer votre médecin immédiatement.

                  
Le COVID-19 peut-il être transmis au bébé pendant la grossesse?

               
Dans la plupart des cas, le placenta empêche les maladies et les infections de se transmettre de la mère au bébé quand il se trouve dans l'utérus. Dans une grande étude hospitalière, il n'y a eu aucune preuve de transmission transplacentaire de la grippe de la mère au bébé. Dans le cas du COVID-19, les premières études menées en Chine suggèrent que le coronavirus peut parfois être transmis de la mère au bébé, mais d'autres études sont nécessaires pour le confirmer.

               
Le COVID-19 peut-il être transmis au bébé après la naissance?

                                
Il est important de rappeler que le COVID-19 peut être transmis de la mère au bébé après la naissance par contact étroit. Trois nouveau-nés ont développé de légers signes de COVID-19, mais tous se sont rétablis au cours des deux premières semaines de vie.
Dans ce cas, il est conseillé à la maman de tirer son lait et de laisser une autre personne s'occuper du bébé et le nourrir jusqu'à ce que la maman soit rétablie. Il n'y a pas encore de preuve que le COVID-19 puisse être transmis par le lait maternel.

                 
Le sang du cordon ombilical peut-il être porteur de COVID-19?

               
Les études réalisées jusqu'à présent montrent que le sang de cordon ombilical ne peut pas contenir le COVID-19, même si la maman le contracte pendant sa grossesse. C'est pourquoi la FDA ne recommande pas de tests pour dépister le COVID-19 chez les donneurs de sang et vous serez autorisé à stocker des cellules souches de sang de cordon pour votre enfant.
               
Dans une étude portant sur neuf naissances à Wuhan, en Chine, les neuf mères ont toutes souffert du COVID-19 et leurs bébés ont été mis au monde par césarienne. Alors que les bébés étaient encore dans la salle d'opération stérile, des échantillons de leur liquide amniotique et de leur sang de cordon ont été prélevés. Les neuf échantillons ont été testés négatifs au COVID-19, de sorte que les mamans n'ont pas à s'inquiéter de la présence du virus dans le sang ou les tissus du cordon ombilical.

              
Les anticorps maternels confèrent-ils une immunité au bébé?

                   
Lorsque votre bébé grandit dans l'utérus, le placenta le protège des maladies en permettant aux anticorps maternels de passer dans le sang du bébé. Le bébé hérite du système immunitaire et de la résistance de sa maman jusqu'à l'âge de six mois environ.
                
Si une femme a été infectée par le coronavirus et qu'elle s'en est remise, elle porte des anticorps protecteurs qui se transmettent au bébé. Une petite étude menée à Wuhan, en Chine, a confirmé que six femmes ayant contracté le COVID-19 ont accouché d'un bébé dont le sang contenait des anticorps contre le COVID-19.

         
Le COVID-19 est-il une raison de stocker le sang de cordon?

               
La propagation mondiale et l'impact du coronavirus ont rendu de nombreux parents plus attentifs à la manière de protéger la santé future de leurs enfants. En conséquence, les demandes de renseignements sur le stockage des cellules souches du sang de cordon sont de plus en plus nombreuses.
       
Bien qu'il existe quelques études préliminaires sur les cellules souches et le coronavirus, rien ne prouve qu'il existe un lien préventif. Cependant, la motivation pour le stockage du sang de cordon reste la même. Si vous choisissez une banque privée, ce service offre à votre enfant une riche source de cellules souches qui peuvent être conservées et stockées pour traiter d'éventuelles maladies futures.

           
Est-il sûr de conserver le sang ou les tissus du cordon ombilical pendant la pandémie?

                 
Oui. Normalement, les mères sont régulièrement testées pour les maladies ou les infections qui peuvent affecter le prélèvement de sang ou de tissus du cordon ombilical à la naissance. Toutes les banques, privées ou publiques, examinent également les antécédents médicaux de leurs clients pour détecter le risque de COVID-19.
                
Les banques de sang de cordon fonctionnent donc normalement. Vous devez toutefois vous adresser à votre médecin, à votre sage-femme ou à l'hôpital pour savoir quels services de collecte seront disponibles.

                    
J'ai un échantillon de cordon ombilical déjà stocké dans une banque de cellules souches. Est-il à l'abri de toute contamination?

                       
Que l'échantillon de votre enfant soit stocké dans une banque privée ou publique, il ne présente aucun risque de contamination par le COVID-19. La plupart des échantillons ont été collectés et cryopréservés de manière sûre bien avant que la pandémie n'éclate.
       
La vapeur d'azote liquide qui entoure chaque échantillon est également censée empêcher la transmission de virus et d'autres contaminants. Autre précaution, les banques publiques sélectionnent les donneurs potentiels et les banques privées examinent les familles qui signent de nouveaux contrats, pour s'assurer qu'elles ne présentent pas de risque de contamination par le COVID-19.

              
Le COVID-19 peut-il être transmis par une transplantation de sang ou de tissus du cordon ombilical?

              
Il n'existe aucun rapport connu de transmission de coronavirus lors d'une transplantation. En fait, il n'existe aucun cas documenté de transmission de virus respiratoires à un patient par une transplantation, un implant ou une perfusion de cellules ou de tissus.

           
Les cellules souches du sang de cordon ombilical pourraient-elles jouer un rôle dans le traitement du COVID-19?

             
Le sang et les tissus du cordon ombilical sont actuellement étudiés afin de savoir s'ils pourraient être utilisés pour élaborer des thérapies cellulaires destinées à combattre le COVID-19. Cependant, il n'existe pas encore de preuves tangibles.
       
Des essais cliniques prometteurs sont en cours en Asie, en Europe et aux États-Unis, pour étudier les thérapies cellulaires à base de cellules souches mésenchymateuses (MSC). Ces thérapies pourraient aider les patients atteints du syndrome de détresse respiratoire aiguë (ARDS), qui est souvent une complication mortelle du COVID-19.
                 

Commentaires





Nos adresses préférées

> Zug

Famicord Suisse - La banque de cellules souches de sang de cordon ombilical la plus importante d'Europe

Famicord Suisse a été fondée en 2002 et a été l'une des premières banques de cellules souches familiales en Europe. Depuis le tout début, Famicord Suisse s'est consacré au développement des meilleures solutions de cryoconservation et des thérapies à base de cellules souches. Aujourd'hui, au sein du Groupe FamiCord, elle est la banque la plus expérimentée en Europe.

> Châtel-Saint-Denis

Future Health Biobank S.A. - Banque de cellules souches issues du sang de cordon ombilical

Future Health, une des première banque accréditée HTA d’Europe, est active dans le secteur de la thérapie cellulaire et offre aux parents la possibilité de conserver les cellules souches du sang et du tissu du cordon ombilical et des dents de leur enfant.

> Monthey

Association "Cordons pour demain"

Association à but non lucratif de droit suisse.
Personne n’est à l’abri…
Demain, nous même, un de nos enfants, un de nos proches, peut être concerné par une greffe.
Donnons à tous, la possibilité d’y avoir accès et de sauver des vies !

Autres adresses
A lire
Nos partenaires