Sabre laser

Notre expert
Sabre laser

Que la « Force » soit avec vos enfants... Le sabre laser à Genève !

Article écrit par Jan Fantys,
co-directeur de
l'Ecole Lémanique d'Arts et d'Actions à Genève

Une nouvelle activité sportive et artistique a vu le jour en Suisse pour la toute première fois en 2014 : la pratique du sabre laser et ceci à partir de 9 ans. Est-ce une plaisanterie ? Est-ce sérieux et complet comme pratique ? Bien des questions viennent lorsque l’on parle d’une nouvelle discipline issue de films, et plus encore de films de science-fiction.

Origine du sabre laser
La grande saga Star Wars inventée par Georges Lucas et proposée pour la première fois sur les écrans romands en 1977 a fait rêver de nombreux enfants et fait encore rêver aujourd’hui de nombreux autres avec ces nombreuses suites. Dans ces aventures, certains personnages utilisent pour combattre une arme étonnante qu’est le sabre laser. Il faudrait d’ailleurs dire plutôt « des épées laser » vu que la lame est droite contrairement à tout sabre qui se respecte et qui se doit d’être courbe. Ces guerriers du futur utilisent également un pouvoir particulier pour déplacer des objets ou augmenter leur vélocité. Ils utilisent la « Force » qui est selon les films une sorte d’énergie universelle qui permet de garder l’univers en équilibre. Bien évidemment, nous sommes dans une évocation fantaisiste, mais pourtant...

Cet univers futuriste qui rassemble avec intelligence autant les aventures de chevaliers, de samouraïs que de cowboy, a su se déployer avec astuce au-delà des films dans une nouvelle dimension commerciale grâce à son « Merchandising ». Des jouets, de la littérature, des vêtements, des lampes, des gadgets permettent à des millions de rêveurs d’avoir chez soi un témoignage, un souvenir de cette saga. Il ne fallait donc qu’un pas pour que les premières épées laser rudimentaires en mauvais plastique proposées par certains fabricants de jouets laissent aujourd’hui la place à des épées laser d’une grande solidité et technologie (sons, effets lumineux,..) et permettant de ce fait de développer une nouvelle discipline unissant sport et culture.

Les premiers cours de sabre laser donnés en Suisse et aujourd’hui sur Genève
Le tout premier cours d’épée laser en Suisse a vu le jour à Lausanne en 2014. Poussé par une demande de ses élèves, le maître d’armes Jan Fantys a accepté d’organiser un premier stage. Quel ne fut pas sa surprise en préparant ce stage de se trouver devant une véritable discipline bien plus riche de possibilités qu’il n’aurait pensé y trouver. En effet, ce qui ne devait se concentrer à priori que sur l’usage d’une épée laser déjà bien singulier avec ses effets de lumières et de sons s’enrichissait à chaque moment d’autres activités complémentaires. C’est ainsi que ce premier stage lausannois eu un vrai succès. L’envie de tous de poursuivre l’aventure a initié la fondation quelques semaine plus tard de la toute première et unique académie d’épée laser en Suisse par Jan Fantys, Alexandre Ariosa, Simon Favre et Aurélien Basset.
Des cours sont proposés par la "Saber Force Academy" aussi sur Genève depuis 2015 dans le quartier des Eaux-Vives.

Des cours vraiment variés
Les cours aujourd’hui sont basés sur le partenariat et non un esprit basique de compétition. La finalité de cette pratique est notamment de chorégraphier ensemble une scène d’affrontement théâtralisé pour le plus grand plaisir du public.

Des cours qui rassemblent différentes disciplines :

  • L’escrime artistique composée de tout ce qui fait l’escrime avec ses attaques, ses parades, ses esquives et feintes.
  • La cascade scénique permettant de développer l’illusion d’un usage de la « Force » grâce aux techniques de chutes avec aussi quelques techniques d’arts martiaux artistiques chorégraphiés pour donner un peu plus piquant aux affrontements théâtralisés
  • L’acrobatie urbaine ou Parkour qui offre la possibilité de faire des acrobaties incroyables au sein même des combats.
  • Le jonglage que l’on trouve dans les arts circassiens apportant avec eux une maîtrise originale et virevoltante de cette arme lumineuse.
  • La théâtralité qui englobe la chorégraphie en apportant avec elle le fait d’interpréter un personnage et d’en réaliser le costume spécifique (cosplay).

Ainsi en unissant ces diverses disciplines, le pratiquant peut participer à tous âges s’il le souhaite à des démonstrations comme au Polymanga de Montreux ou à l’Epic Festival de Morges.

Une activité qui rend heureux
Comment ne pas exulter de joie devant une discipline qui rassemble en elle une telle variété sportive et artistique. Bien peu de disciplines peuvent en offrir autant, et c’est justement son originalité la plus importante. Le pratiquant travaille toutes ses aptitudes physiques et mentales, développe diverses compétences de manière ambidextre et élargit sa fibre créatrice et sa confiance en soi. Il le fait en complicité avec son partenaire, à son rythme et sans la pression d’une compétition éliminatoire à venir. La philosophie chevaleresque vient s’ajouter à cette activité lui offrant un message et un panache indubitable.

Pour plus de renseignement, vous pouvez consulter :
- Pour les cours en suisse romande : www.saber-force.com 
- Pour mieux connaître la saga Star Wars : https://fr.wikipedia.org/wiki/Star_Wars 

Information en plus :
Les premiers prix d’une épée laser lumineuse et sonore pour une enfant reviennent entre 60 et 80 francs selon le modèle.
Les épées laser comme les costumes « cosplay » de base peuvent être achetés sur des sites internet.

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées

> Lausanne - Genève - Yverdon

Ecole Lémanique d'Arts et d'Actions - ELAA

Cours pour enfants dès 9 ans et ados d'escrime artistique, de sabre laser (dès 9 ans) cascades et parkours.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires