L'optimiste, une plante à cultiver tôt

Enfant optimiste

 

L’optimisme envisage le meilleur plutôt que le pire et se cultive dès le plus jeune âge

 

Dans la société moderne, c'est davantage l’inquiétude qui prévaut. Et il est parfois difficile d’éduquer son enfant à voir la vie en rose. Une bonne dose d’optimisme l’aide pourtant à prendre confiance en lui et à surmonter les obstacles.

Les enfants sont spontanément curieux de la vie, ont soif de découvertes.

 

« À la naissance, nous avons des potentiels semblables, observe Nicole Capt, psychologue-psychothérapeute FSP, à Chêne-Bougeries. Après, la culture, le vécu vont avoir un impact considérable sur chaque individu. »

Certains grandissent dans des contrées où les populations rient facilement, ne dramatisent pas quand sous d’autres cieux les choses sont prises avec sérieux, voire pessimisme.

 

Nos partenaires