Réseaux sociaux en ligne: comment accompagner ses enfants?

Notre expert
Réseaux sociaux en ligne: comment accompagner ses enfants?

Accompagner ses enfants sur les réseaux sociaux 

Contrairement à ce qui se passe dans la rue ou à l’école, on ne peut pas toujours savoir sur Internet qui se derrière un nom. Internet est anonyme – si on le désire. Et cet anonymat n’est pas sans risques : simple mauvais usage de coordonnées personnelles, harcèlement et mobbing ne sont pas rares – même entre enfants et adolescents. C’est pourquoi il est important d’aider vos enfants à protéger leur vie privée sur les réseaux sociaux devenus incontournables. Comprendre et Accompagner votre enfant sur les réseaux en 2 points :

  1. Parents-Ados : 2 visions d’Internet

  2. Bonnes Pratiques pour accompagner au mieux votre enfant 

1.  Parents-Ados : 2 visions d’Internet

Facebook, Instagram, Snapchat, Pinterest, TikTok, Discord … Tout parent d’adolescent en a déjà entendu parler et peut-être même que vous êtes familier avec quelques-uns. Pourquoi tous ces réseaux ? Pourquoi nos enfants passent-ils tant de temps sur Internet ? Afin de comprendre au mieux ce que font nos jeunes, l’Etat français a demandé à l’IFOP (Institut Français de l’Opinion Publique) une étude en deux temps portant sur les usages d’Internet par les adolescents. Les résultats montrent une vision très différente d’Internet entre les parents et leurs enfants :

Découvrez ces résultats étonnants:

  • Si pour chacun d’entre eux la principale activité sur Internet est la recherche d’information et l’envoi et la réception de mails, les divergences sont très frappantes sur les autres activités :
    • 25% des adolescents interrogés pratiquent des achats et des réservations en ligne alors que 91% des parents estiment que leur enfant ne fait jamais d’achat en ligne…
    • Autre divergence de taille : 41% des adolescents interrogés déclarent  jouer en réseau alors que 66% des parents sont absolument persuadés que leur enfant ne joue jamais en réseau….
    • Encore plus frappant,  39% des adolescents déclarent que l’activité la plus fréquente qu’ils ont sur Internet est le téléchargement alors que 62% des parents interrogés estiment que leur enfant ne télécharge aucun fichier….

Les technologies tendent à renforcer les clivages entre les âges. Cette étude montre l’écart de perception qui existe entre les parents et leurs adolescents, en ce qui concerne les activités de ces derniers sur Internet. Un des risques de ce clivage c’est de passer à côté des dangers qui peuvent guetter vos enfants.

Pour en savoir plus sur le harcèlement sur Internet, consultez notre article sur le Cyber harcèlement.

 2.  Bonnes pratiques pour accompagner au mieux votre enfant

Toujours dans un désir d’accompagner son enfant sans le surveiller afin qu’il puisse faire ses propres découvertes sans danger, voici une liste de conseils pour vous aider à guider votre enfant sur les réseaux sociaux :

  • Le profil : Soyez attentifs aux activités de vos enfants : Toujours d'après les résultats de cette étude de l'IFOP, seulement 33% d’adolescents estiment parler souvent de leurs activités sur Internet avec leurs parents, 20% des adolescents n’en parlant jamais, pour cause de désintérêt des parents sur ces sujets et 20% des parents reconnaissent ne jamais parler de ces sujets avec leurs enfants.
  • Demandez régulièrement à voir le profil de votre enfant (ils font évoluer leur profil régulièrement), discutez avec lui de ce profil :
    On peut aider nos jeunes à rédiger leur profil en leur montrant les limites, en les faisant réfléchir sur ce qu’ils écrivent :
      1. Est-ce que ça le gênerait que son père ou sa sœur lise son profil ? Que pensent les autres lecteurs de ce profil ? A qui s’adresse ce profil?
      2. Faites en sorte qu'il ne diffuse aucune information qui pourrait le desservir plus tard : sur le blog, pas de détail concernant tout comportement qui pourrait être considéré comme choquant de sa part. Avant d'exprimer des opinions politiques ou sociales extrêmes, faite le réfléchir à ce qu'elles veulent dire et quelles peuvent être leurs conséquences.
        Bon à savoir, les contenus problématiques de blogs sont effacés par les modérateurs des sites, et les utilisateurs peuvent également signaler des contenus trop choquants ou abusifs.
      3. Faite le surveiller ce qui est écrit sur lui: y-a-t-il y a des photos de lui qui sont affichées sans son consentement …
      4. De temps en temps demandez-lui de vous montrer sa liste d’Amis, les photos disponibles avec toujours l’idée de l’accompagner et non de le surveiller. Acceptez aussi (en fonction de son âge) qu’il puisse garder quelques espaces secrets. Ici il s’agit de s’intéresser à ce qu’il fait et non de regarder ce qu’il fait !
  • Et surtout, surtout, en tant que parents, apprenez à découvrir ces nouveaux réseaux, soyez curieux avec bienveillance, parlez-en avec vos enfants, créez aussi votre propre profil pour les accompagner, c’est le meilleur moyen pour mieux découvrir ce que vivent vos enfants.

Sources de cet article:
- "réseaux sociaux numériques: vie privée, vie publique, what else?" de Danah Boyd -
http://danah.org
- "Accéder à l'information dans un monde interconnecté" de Danah Boyd - http://danah.org
- "Les adolescents et internet" Liaisons amoureuses... Liaison dangereuses. IFOP - Direction de la communication

Commentaires





Nos adresses préférées

> Berne

Amnesty International

Organisation non-gouvernementale internationale et mouvement mondial de défense des droits humains comptant plus de 7 millions de membres et de personnes actives dans tous les continents.

> Lausanne

ASPEDAH

Trouble d’attention/ hyperactivité TDAH
Un enfant qui fonctionne différemment…
Une attention qui fait défaut…
Une hyperactivé prononcée dans le quotidien…
Que faire? Quelles aides? Qui peut vous accompagner?
Votre enfant vous semble différent? d'innombrables questions se posent?
Notre permanence peut vous éclairer sur vos questionnements concernant votre enfant. N’hésitez plus..

Par téléphone au 021 703 24 20 du lundi au jeudi, selon horaires affichés sur notre site




Projet 7 Harmos
Après de nombreuses années à conseiller des parents avec des enfants concernés par le TDAH, nous sommes arrivés à la conclusion de l’importance d’amener des outils aux parents et enfants dans le cadre d’une année scolaire complète par un appui scolaire et social.
Ce passage à l’année 7Harmos est un moment charnière pour les enfants, avec plus de matières et de changements.
Ces outils permettent d'accompagner tous les intervenants vers une connaissance des difficultés et des atouts qu’un enfant TDAH possède et qui ne demande qu’à éclore.
Grâce à cet appui sur la durée, nous nous sommes aperçus que les acquis appris pendant l’année les ont amenés à prendre confiance en leurs capacités et compétences tant scolaires que sociales.

> Genève

Association Face à Face

L’Association « Face à Face », basée à Genève, en Suisse, prend en charge les femmes, les mères et les adolescent-e-s, filles et garçons de 13 à 20 ans, ayant des comportements agressifs et/ou violents, ainsi que les familles à transactions violentes.

> Genève

Association VIRES

Association reconnue d’utilité publique
Vient en aide aux hommes et aux femmes, qui font usage de la violence dans leur couple et leur famille.

Permanence téléphonique 7/7:
022/328.44.33
Permanence sans rendez-vous:
le mardi de 16h à 18h

Vous serez reçu le plus rapidement possible (délai de réponse à votre demande : maximum 3 jours).

Nous examinerons ensemble et en toute confidentialité votre situation. Vous pourrez à cette occasion nous poser toutes les questions concernant notre association et notre travail.

> Carouge

Cabinet de psychologie & psychopédagogie

Le cabinet de psychologie & psychopédagogie accueille les enfants et les adolescents pour un accompagnement psychologique, un soutien au développement et aux apprentissages.

> Cours à Genève - Lausanne - Givrins - Nyon

École d'Éveil Philosophique
Enfants et Adolescents 6-21 ans

Témoignage de J. S., Vaud : ".. Je recommande cette école à tous les parents se trouvant démunis avec leurs enfants. Après des années d'isolement, de harcèlement et d'échec scolaire, notre fille a repris goût à la vie grâce à des techniques pratiques et efficaces enseignées avec tant d'amour.."

> Genève

F-Information
Ecoute et orientation pour les femmes et les familles

Accueil - Information - Documentation - Consultations (022 740 31 00)
Permanence juridique téléphonique (gratuite) : mardi de 11h à 13h et jeudi de 14h à 16h (022 740 31 11)
Groupes:
RESI-F (Réseau d'échanges et de savoirs pour les femmes), bilan-portfolio de compétences (en groupe et individuel) pour les femmes en emploi, en transition professionnelle ou au foyer, et ateliers d’information.
Bibliothèque Filigrane
Documents sur les thèmes: femmes, familles, égalité, sexualité, éducation non sexiste (même adresse, tél. 022 740 31 41).
Lectures égalitaires pour les enfants de 3 à 6 ans un mercredi par mois.

> Genève

SOS-ENFANTS GENEVE

SOS-ENFANTS GENEVE – Bureau Central d’Aide Sociale.
Offre gratuitement aux enfants, aux adolescents et aux parents qui rencontrent des difficultés d’ordre personnel ou relationnel, une écoute, un soutien psychologique, un appui éducatif, des informations et des conseils.

Des consultations individuelles et des entretiens de famille dans deux lieux (place de la Taconnerie 3 et 99 - Espace de Quartier, rue de Lyon 99)

Un site interactif où vous pouvez poser des questions www.sos-enfants.ch

Permanence téléphonique (022 312 11 12)
Lundi : 9h00 à 16h00
Mardi : 9h00 à 16h00
Mercredi : 9h00 à 12h00
Jeudi : 9h00 à 16h00

> Genève 8

SPMi - Service de protection des mineurs

Service de prévention social. Assiste la famille dans sa tâche éducative, veille aux intérêt des mineurs.
Ces prestations peuvent aller du simple conseil à une prise en charge sur le long terme ou à l'application des mesures et mandats ordonnés par les instances judiciaires, civiles et pénales.

> Genève 3

Juris Conseil Junior

Permanence juridique téléphonique pour les mineurs et les jeunes adultes jusqu’à 25 ans.
Un-e avocat-e répond au 022 310 22 22, du lundi au vendredi de 9h à 17h, gratuitement et en toute confidentialité.

> Lausanne

Anne Jeger- Psychologue FSP/AVP
Aide en ligne - Consultation en cabinet

"Aucun homme ne peut rien vous révéler sinon ce qui repose déjà à demi endormi dans l'aube de votre connaissance..."
Khalil Gibran

> Genève

Association Face à Face

L’Association "Face à Face" travaille sur la prévention et le traitement psycho-éducatif des femmes et des adolescent-e-s ayant des comportements violents, ainsi que des familles à transactions violentes, afin d’enrayer le cycle répétitif de la violence.
Elle propose également des formations et des supervisions pour les structures ou les individus qui le souhaitent.
La violence est un ensemble de comportements, de paroles ou de gestes agressifs, brusques
et répétés contre soi ou à l’intérieur d’une relation de couple, de famille ou de travail.
Cette violence peut être physique, psychologique, économique ou verbale.

> Yverdon-les-Bains

Association Suisse pour les Enfants à Haut Potentiel - ASEHP

ASEHP, Distribution d'informations auprès des organes concernés par l'éducation.
Organisation de rencontres entre enfants précoces dans le cadre d'activités extra-scolaires.
Rencontres entre parents.

Autres adresses
A lire
Nos partenaires