Notre expert
Mieux comprendre les difficultés de la famille recomposée pour mieux aider vos amis concernés

Vous qui avez le bonheur d’être en couple avec votre premier amour, quelle image avez-vous des familles recomposées? Comment percevez-vous ces hommes et ces femmes qui se mettent en couple avec un conjoint ayant des enfants? Pensez-vous que ce soit simple et naturel et que le rôle de beau-parent serait comme instinctif?

  

Un article proposé par Ombeline Becker,
Aide pour les femmes en quête d'épanouissement dans tous les domaines

 

La famille recomposée est un système bien plus complexe qu’on ne l’imagine!

Alors pour éviter de dénigrer ce que vivent vos amis concernés (en tant que parents ou nouveaux conjoints), que vous puissiez les comprendre et les aider au mieux, voici les 5 choses à savoir sur les difficultés de la famille recomposée.

1. Le poids du passé

Etre en couple avec une personne ayant déjà des enfants et vouloir construire un avenir commun équivaut à vouloir construire sur des ruines et des processus de deuil.
Un parent divorcé ou séparé sera plus ou moins marqué par un sentiment d’échec, d’abandon ou de trahison et surtout une certaine culpabilité, quelque soit le contexte de la séparation.
Culpabilité entre autres de ne pas avoir réussi sa famille initiale et d’avoir, quelque part, engendré une souffrance chez les enfants.

Le nouveau conjoint devra «faire avec» tout ce passé toujours conjugué au présent et dépasser son syndrome du «je-dois-être-parfait»: comment faire et être encore mieux que son ex?

2. Famille ou communauté?

Une des plus grandes erreurs que les gens font est justement de considérer une famille recomposée comme une famille, ou du moins de vouloir construire une «nouvelle» famille.
Cette notion de famille va ajouter un poids supplémentaire et une pression non négligeable sur le couple. Les exigences et les attentes envers les membres d’une famille ne sont-ils pas bien plus élevés qu’au sein d’une communauté ou une tribu?
Penser une famille recomposée comme une communauté, que vous soyez concerné ou de non, permet d’alléger nos perceptions et d’être plus indulgent. Dans une communauté chacun a une place et peut être aimé pour qui il est. Pas besoin de faire semblant ou de jouer un rôle.

3. Une communication exacerbée!

Lorsque vous rencontrez quelqu’un, que les sentiments sont là et que vous avez envie d’aller plus loin mais que, petit détail, des enfants sont déjà présents, certains sujets pouvant être tabous doivent être abordés le plus tôt possible afin d’éviter tout malentendu.
Par exemple, il est important de savoir si vos valeurs d’éducation sont alignées, si votre projet d’avenir vous excite l’un et l’autre et, bien sur, si vous avez envie d’avoir un enfant ensemble… (Voir la série de vidéo sur 3 conseils pour réaliser ce désir d’enfant )

Autre type de communication en famille recomposée: la communication avec les enfants!
Pour faciliter les liens et la complicité sans pour autant que les enfants se sentent en insécurité, il est important de créer des moments de partage ouverts et sans jugement mais aussi que le parent conserve des moments de qualité avec chacun de ses enfants.

Encore une fois, penser la famille comme un communauté ouvre les champs des possibles en terme de communication.

4. Une véritable bombe à retardement

La famille recomposée est un véritable vivier de conflits sous-jacents prêts à exploser.
La principale source de conflit concerne les enfants: comportement, éducation, organisation de vie, vacances, aménagement de l’espace, relations avec l’ex, etc.
Le parent aura tendance à défendre son enfant et à privilégier son plaisir plutôt que son éducation. Le beau-parent se sentira exclu et non reconnu dans son rôle auprès des enfants ni comme adulte du foyer. Un enfant prendra naturellement une place de conjoint et de protecteur auprès de son parent de sexe opposé et le parent, par résilience ou par besoin d’attention et de liens avec son enfant, laissera faire au détriment de son couple et du développement de l’enfant.

Pas facile pour le nouveau conjoint de savoir ce qu’il peut dire ou ne pas dire concernant les enfants. Pour les aider, transposez la situation à d’autres enfants en visite chez eux pendant plusieurs semaines… L’attitude et les mots juste seront plus simples à trouver car l’affect est mis de côté.

5. Un retour à Soi indispensable

Pour que toute cette communauté s’harmonise, la clé essentielle est d’apprendre à penser à soi: respecter ce que nous sommes prêts à faire, savoir dire non et poser ses limites. Cela vaut pour les deux adultes car même en tant que parent il est important de montrer à son enfant qu’on n’est pas superman ou superman.
Accepter ses limites et oser dire non donne un bel exemple de courage, d’authenticité et de respect de soi aux enfants. Cela permet également de minimiser les frustrations pour mieux préserver le couple.
Car oui, le rôle du beau-parent engendre de multiples émotions et vient réveiller son propre enfant intérieur. Vivre auprès d’enfants qui ne sont pas les nôtres réveille nos vieilles blessures et nous fait revivre quelque part ce que nous avons vécu enfant.

Pour toutes ces raisons, il est important de se faire accompagner. En tant que parent pour dépasser sa culpabilité et ouvrir les yeux sur les erreurs à ne pas commettre (Voir la série de vidéo 3 erreurs des parents divorcés); En tant que beau-parent apaiser ses émotions et garder confiance en soi pour être un vrai plus dans le développement des enfants.

Vous l’aurez compris jusque là, les petits écarts que vous vous autorisez peut-être dans votre famille non-recomposée ne sont pas viables en famille recomposée.

Voici encore quelques exemples pris de votre réalité:

  • Quand votre conjoint dit OUI aux enfants alors que vous venez de dire NON… Imaginez quand ce ne sont pas vos enfants?
  • Quand les enfants débarquent dans votre lit le dimanche matin… Imaginez quand ce ne sont pas vos enfants?
  • Quand votre conjoint embrasse son enfant sur la bouche devant vous… Imaginez quand ce ne sont pas vos enfants?
  • Quand vous sacrifiez vos propres besoins et votre vie de femme/homme… Imaginez quand ce ne sont pas vos enfants?
  • Quand votre femme est plus mère qu’épouse… Imaginez quand ce ne sont pas vos enfants?

En quoi cet article aura enrichi votre perception de vos amis en famille recomposée?
Je serais heureuse de lire vos commentaires.

Commentaires





Jean
26.09.2020 23:27

Pas pour être pessimiste ou quoi que ce soit mais après avoir vécu dans une famille décomposée car ma belle-fille ado n'a jamais accepté que je sois avec sa mère et que celle-ci a dû choisir entre moi ou rester en contact avec sa fille après 8 années d'amour intense entre la mère et moi (croyez-le oui ça arrive!!).
Je me permets de vous mettre en garde sur les décisions que vous prendrez quant à aller vivre chez votre moitié et ses enfants. Si vous prennez cette décision soyez sûr de toujours rester en retrait des volontés de la mère et n'essayez jamais de remplacer le père d'une manière ou d'une autre, c'est le conflit assuré avec l'enfant qui vous a pris en grippe depuis le début. Après expérience faite, croyez-moi si j'avais su je n'aurais jamais essayé de mettre de l'ordre dans le foyer d'une manière ou d'une autre et surtout je n'aurais jamais décidé d'aller habiter avec eux....
ABE

...
Tristesse
27.01.2020 09:25

Je lis malheureusement tout ça trop tard car mon conjoint vient de mettre fin à notre relation alors que nous venons d’avoir un fils je me suis totalement reconnue dans le paragraphe où le parent prend systématiquement la défense de son enfant et que ça fini par brisé le couple car je le vie actuellement car lui cets retrouver briser par la situation et pourtant il avait tenter de me parler de tout ça que ça lui pesait énormément qu’il n’allait pas bien mais minimiser la chose
...
heliau
06.06.2019 07:13

bonjours je vient de vivre de plein foués notre deuxième séparation ma conjoint et moi a cause du manque de respecte envers moi ma conjoint n entendais pas ma détresse des regard parle desobligeant que ses fille avais comme propos et insultant pour moi a 54 ans ses dure et j ai craqué et voila plus de retour possible plus de dialogue peut a peut je sombre dans la dépression que faire pour lui faire comprendre c ette détresse réelle dialogue rompus
...
Partager:
Autres adresses
A lire
Nos partenaires