Adresse recommandée

Abbaye de St-Maurice


Site culturel et patrimonial de l'Abbaye de St-Maurice est un haut lieu archéologique à visiter en famille.


Abbaye de St-Maurice

Trésor - Site archéologique - Chemin des stèles - Chemin biblique - Via Francigena
 

c

Portail 

Visite guidée - parcours spécial pour les enfants :

  • Accueil spirituel - Livrets pour les enfants -  ici 
  • Accueil spirituel - Livrets pour accompagnants : (parents, catéchistes, enseignants, etc.) sont téléchargeables ici
  • Application smartphone : En famille, vous pourrez basculer l'application en « mode enfant » afin de proposer aux plus jeunes des textes simplifiés et un conte enregistré en lieu et place des musiques accompagnant le chemin. A la manière d’un jeu de piste, ces livrets permettent de découvrir dans la foi les richesses spirituelles de l’église abbatiale et du chemin des stèles vers Vérolliez.
  • Balades en famille
    • Chemin des stèles jusqu'au champ des martyrs et à la chapelle
    • Chemin biblique pour une randonnée plus longue
    • Via francigena (www.viefrancigene.org/fr/)

x

Le trésor de l'Abbaye :

Au cours de son histoire millénaire, l'Abbaye de Saint-Maurice a été largement dotée par des princes et des rois. Ceux-ci, ainsi que de nombreux pèlerins, ont aussi voulu témoigner de leur attachement aux martyrs thébains en offrant des présents: statues, reliquaires, châsses et objets liturgiques sont venus enrichir une collection liturgique et artistique, reflet de toutes les époques, du Ve siècle à nos jours.

 

Acaunus - Saint Maurice :

Cité serrée dans un étroit défilé entre Rhône et montagnes, a une vocation stratégique inscrite dans la nature. Les Celtes, puis les Romains, l'apprécièrent et y établirent une station militaire, administrative et religieuse. C'est là que les soldats thébains et leur chef Maurice subirent le martyre à la fin du IIIe siècle.


Les basiliques construites en leur honneur dès la fin du IIIe siècle allaient faire de ce "réduit" un important centre spirituel de l'Occident sous les Mérovingiens, Carolingiens, Burgondes, Savoyards et les empereurs du Saint-Empire.

Les premières indications sur son habitat sont données par deux épingles de bronze qui ornaient la tête d'une sépulture féminine. Plus tard, des objets en fer nous renseignent sur un nouveau mode de vie. On peut penser que la source qui jaillit au pied de la cour du Martolet a été pour quelque chose dans le peuplement de ce site. A l'époque romaine, les Nymphes sont vénérées dans ce coin de terre.


Le nom de la cité d'Acaunus, qui deviendra ensuite Agaune, dans lequel les spécialistes décèlent des racines celtiques, se rapporte au rocher tout proche. Celui-ci est tout à la fois un danger en temps ordinaire et une protection aux heures d'invasion...

 

 

 

Informations : www.abbaye-stmaurice.ch







A lire
Adresse localisée sur le réseau
Nos partenaires