Notre expert
Bilinguisme

On ne remettra pas en question l'importance accrue des langues comme l'anglais ou l'allemand dans la vie de tous les jours. Ne serait-ce que pour surfer sur le net, un minimum d'anglais est indispensable et la moindre offre d'emploi exige de parler au moins 2 langues. 

Nous avons interrogé Madame Appert, professeur de langue, sur l'apprentissage de l'anglais ou de l'allemand, chez l'enfant. Quelques recommandations...

Y a-t-il un âge minimum pour commencer une autre langue?

Plus un enfant est jeune, plus il lui est facile d'apprendre une langue étrangère. Le bébé est capable de distinguer les sons de toutes les langues. Si sa mère et son entourage le spécialisent dans les sons de sa langue familiale, il perdra petit à petit la capacité de reconnaître des sons ne faisant pas partie de cette langue. C'est pourquoi plus un jeune enfant entend des langues différentes, plus il garde de compétences linguistiques, tant pour la compréhension que pour la prononciation.
  

Il n'y a pas d'âge minimum puisque bien des familles sont bilingues et parlent 2 langues à leurs enfants dès le berceau. 

Ce sont souvent des histoires d'habitude, de lieu de vie... Le bilinguisme demande un effort de la part des parents et des enfants. C'est contraignant. Pourtant, dans la mesure du possible, cette double langue doit rester naturelle et on ne doit pas forcer car les enfants le ressentent vivement.

Que conseillez vous aux parents vivant ce bilinguisme?

Quand les enfants grandissent et vont à l'école, ils ne souhaitent plus parler leur langue maternelle et le français apparaît de plus en plus dans la famille. C'est tout à fait normal, mais il est important que la mère continue de leur parler sa propre langue, l'allemand, l'anglais, l'italien, le chinois pour que la musique de la langue continue. En plus de la musique de la langue, sont véhiculés d'autres valeurs, habitudes et mode de communication: on rit dans sa langue, on répond, on s'esclaffe, les réactions naturelles sont imprégnées de sa propre culture, de ses propres croyances... Contraignez-vous à ne pas mélanger les deux langues. Soit on parle le français, soit on parle l'anglais, l'allemand ou l'espagnol... soit les enfants parlent en français et les parents répondent en anglais, mais chacun ne parle qu'une seule langue.

Risque-t-il de confondre les deux langues?

Non, à la seule condition que chacun lui parle dans la langue qui lui est propre. Il passera alors très bien de l'une à l'autre selon son interlocuteur.

Risque-t-il de bégayer?

Il n'y a pas plus de bégaiement chez les enfants de couples bilingues que chez les autres. Ce qui peut perturber un petit, c'est que l'un de ses parents ne s'exprime pas naturellement: l'enfant se rend compte que sa mère ou son père fait un effort pour parler dans une langue étrangère et en ressent un malaise qui peut entraîner un blocage (plutôt qu'un bégaiement). Mieux vaut donc qu'il apprenne en jouant avec une jeune fille de langue maternelle étrangère, l'anglais ou l'allemand par exemple.

Commentaires





Partager:
Autres adresses
A lire
6ème Harmos - Je progresse en allemand

6P allemand, cahier d'exercices de révision d'allemand avec corrigés basés sur le programme romand d'allemand. Apprendre l'allemand de façon ludique: exercices et jeux axés sur l'apprentissage du vocabulaire et de la grammaire, pour progresser en allemand. Les cahiers de soutien et brochures d'appuis scolaires existent de la 1P à la 11P HarmoS.

CHF 13
Commander
Le défi des enfants bilingues

Grandir et vivre en parlant plusieurs langues. Cette troisième réédition, enrichie des nouvelles recherches autour du billinguisme, est un outil indispensable à qui veut transmetttre à son enfant, non seulement une langue, mais aussi une culture et une identité.

Nos partenaires