Notre expert
Du chant au chant prénatal

La grossesse est aussi une période propice aux petites angoisses et émotions diverses.
Ne laissez pas vos inquiétudes l’assombrir, chantez !

"Pour les femmes enceintes, le chant donne une grande confiance en soi", explique Marie-Jo Cardinale
"je le recommande souvent en cas de déprime", ajoute le Dr Monfrais-Fauwadel.Chanter n’agit pas uniquement sur le plan mécanique, c’est également une bonne façon d'exprimer ses émotions.
Un exemple que l’on a toutes vécu : la boule dans la gorge, qui nous étouffe, mais dont on n’arrive pas à se débarrasser. Et bien passez un disque et fredonnez une chanson qui vous replonge dans un moment émouvant de votre vie.
Chanter peut vous euphoriser pour la journée. C’est le cas également lorsque vous chantez en chorale. Sans souci de la note juste, noyée dans la masse, vous pouvez vous en donner à coeur joie et vous défouler. "De plus portée par les autres, vous prendrez un véritable bain d'harmonie, comme en témoignent les femmes enceintes qui le pratiquent", confirme, Marie-Jo Cardinale, psychophoniste.

 

Du chant au chant prénatal, il n’y a qu’un pas que certaines ont franchi.

Assez peu répandu dans les maternités, le chant prénatal est né dans les années 70 des recherches en psychophonie effectuées par une chanteuse lyrique, Marie-Louise Aucher. A la maternité de Pithiviers, elle a donc réuni autour de son piano des femmes enceintes, prêtes à offrir à leurs bébé une mélodie. Le point essentiel dans cette préparation à l’accouchement est le training psychophonique. Travailler l’ampleur du souffle, le relâchement de la mâchoire, la posture (assis ou debout), la phonation avec la production d’un chant très simple en constituent les différentes étapes.
Le chant prénatal instaure aussi un échange émotionnel avec le bébé.

 

Musique et chant

Dans l’état actuel des connaissances, on pense que l’ouïe est un des sens les plus développés chez le fœtus, avec le toucher. Musique classique, reggae, chant prénatal, berceuses…Les sons arrivent jusqu’à votre enfant. Donnez-lui ce plaisir de temps en temps.

Parole

Le son, c’est aussi la parole. Bébé adore lorsque sa mère lui parle. Vous pouvez lui raconter ce que vous êtes en train de faire, ce qui va se passer quand il sera né, combien vous l’attendez…
Ne vous sentez pas ridicule, vous ne parlez pas toute seule. Même s’il ne comprend pas ce que vous dites, il ressent vos intentions et c’est cela qui est important.

 

Des vocalises de plaisir

De l’aveu des femmes, les cours de chant prénatal relaxent et procurent beaucoup de plaisir. “Ils sont plus physiques qu’on ne l’imagine, souligne Marie-France Humery, kinésithérapeute pratiquant le chant prénatal à Paris.
Avec les différentes vocalises, les femmes apprennent, en petits groupes, à respirer en sollicitant la sangle abdominale, la bascule du bassin et le périnée.

Ces exercices sont très utiles lors du travail : en canalisant le souffle et l’énergie à chaque contraction et en relâchant la musculature, ils facilitent la dilatation du col et l’accouchement dans son ensemble”.

Les cours se terminent par des chansons et des mélodies phoniques destinées à sécuriser et détendre aussi le bébé. En réentendant tous ces airs après la naissance, il se calme rapidement.

Commentaires





Partager:
Autres adresses
A lire
Nos partenaires