Notre expert

Xylophones forestiers
On recherche des ingénieurs du son

Durée: 30 minutes pour installer et ... pour jouer
Taille du groupe: dès 2 personnes
Âge: dès 6 ans environ
Matériel: branches et rondins coupés en forêt.

Lors des soins aux jeunes peuplements forestiers, on abat des arbres de faible diamètre et on les débite en rondins. Même si aujourd’hui on abandonne de plus en plus ce bois en forêt ( le prix de vente ne couvre pas les frais d’exploitation), vous trouverez peut-être encore ces bouts d’un mètre empilés en stères le long des chemins, attendant d’être chargés sur un camion. Ces rondins se prêtent bien à la construction d’un "xylophone forestier" (en grec "xylon" signifie "bois" et "phone" signifie "voix"). Chaque rondin produira une hauteur de son (sa fréquence) et un timbre (la composition des harmoniques) caractéristiques. Ces diverses qualités de sons dépendent du diamètre, de la densité du bois, de la teneur en eau et d’autres propriétés. Sur une pile de bois, on trouvera facilement différents types de rondins. En tapant avec le doigt, on peut déjà se faire une idée de la qualité du son!

Pour construire un xylophone, nous posons d’abord deux rondins ou branches droites sur le sol: parallèles et espacées de 60 cm environ. Nous disposons alors les rondins sur ces deux supports. Entre les rondins, nous laissons un petit espace pour permettre la vibration.

Nous cherchons alors deux baguettes assez épaisses (5 cm) et bien dures. Et le concert peut commencer: à plusieurs xylophones ou à plusieurs musiciens sur le même xylophone. Vive le rythme sylvestre endiablé!

A la fin du concert, nous remettons bien sûr tous les rondins, bien arrangés, sur la pile!

Commentaires





Partager:
Nos adresses préférées
Autres adresses
A lire
Nos partenaires