Notre expert
Hyperactivité: Quelques conseils pour vous aider

Pour les parents ayant un enfant hyperactif ou souffrant d'un déficit d'attention, il est important d'accepter l'aide de la famille, des amis, de ceux qui peuvent et veulent aider d'une façon ou d'une autre.

Que ce soit le milieu associatif, des thérapeutes, toute aide est bonne à prendre pour vous permettre de souffler un peu, de vous resourcer afin de pouvoir bien aider, épauler votre enfant qui a besoin de vous.

  • Les aides extérieures spécialisées ou non
    Accepter un répétiteur pour les leçons désengage les parents d'un domaine, confier son enfant à un grand -parent ou un ami proche permet aux parents de souffler un peu,...
       
  • Les associations de parents
    Leur rôle est d'aider les familles qui souffrent. De plus, les parents entre eux ont beaucoup de ressources.
    En Romandie, deux associations sont spécialisées dans l'aide et le conseil des enfants hyperactifs (voir plus bas):
        
  • L'association Aspedah qui propose des groupes de soutien actifs à Neuchâtel, Fribourg, La Côte, Région lausannoise, Genève et au Jura: se renseigner à la permanence.
      
  • L'association Hyperactif - Un enfant comme les autres: approche sous l'angle de l'approche biologique des maladies du métabolisme. Des changements alimentaires individualisés et un soutien nutritionnel permettent la remise en route des différentes fonctions métaboliques du corps.
        
  • Les médicaments, les régimes, les méthodes différentes.
    Certains sont pour les médicaments, d'autres sont hostiles. Certaines méthodes thérapeutiques sont couronnées de succès auprès de certains enfants, d'autres enfants sont plus sensibles aux régimes très particuliers.
        
  • La méthode Tomatis est basée sur une pédagogie de l'écoute: Tout comme il existe une différence entre voir et regarder, il existe une différence entre entendre et écouter. cette pédagogie de l'écoute, très douce, permet d'agir sur les troubles de comportement qui se manifestent sous forme d'agressivité, de fatigabilité ou d'inattention.

Un article fait en collaboration avec l'Aspedah, 
Association Suisse romande de parents et d'adultes concernés par 
le trouble du déficit d'attention/hyperactivité.
 


Elle répond à vos questions si vous en avez: 
aspedah@aspedah.ch

 

Commentaires





Partager:
A lire
La Toupie, Vivre avec un enfant hyperactif

Magnifique, poétique, mais aussi très concret, ce livre témoignage sur la vie avec un enfant hyperactif est tout simplement poignant.

On se calme! Enfants agités, parents débordés

Un livre absolument génial sur les enfants et adultes hyperactifs! Ce médecin, hyperactif lui-même, décrit bien les symptômes de l’hyperactivité et propose des solutions.

Nos partenaires