Jeux, mode et socialisation

Dans cette rubrique

Partager:

Jeux, mode et socialisation

Notre expert

Annick Pochet - Experte en Thérapie Familiale, individuelle ou de couple à domicile

Notre partenaire thérapeute familial, Annick Pochet répond gracieusement à toutes les questions que vous vous posez concernant vos problèmes familiaux. N'hésitez pas à lui écrire à apochet@pnl-systemique.com.
Possibilité de Thérapie à domicile ou au cabinet.

Un article proposé en collaboration avec Annick Pochet
Thérapeute systémique, PNL et Hypnose

Quand les jeux s'invitent dans la cour de récréation

La cour de récréation est le lieu de sociabilisation par excellence. C'est ce moment privilégié où les enfants se retrouvent entre eux pour se confronter, se frotter les uns aux autres, se construire une identité. Loin de la discipline de rigueur en classe, la cour de récréation est aussi le lieu des jeux, du bruit, des cris, de l’extériorisation. C'est l'endroit où existe des "modes". J'appelle "modes", ces engouements fulgurant que vont avoir les enfants pour un jeu pendant une période donnée.

Les fabricants de jeux de toutes sortes, ont des départements entiers consacrés au marketing de leurs produits, et vont mettre en oeuvre des outils très puissants pour que vos enfants en deviennent fan. Et quand les enfants sont fan, alors le jeu devient instantanément celui que tous veulent avoir.

Pour qu'un jeu puisse s'introduire dans les cours de récréation, il doit répondre à certains critères bien précis.

Tout d'abord, il faut qu'il puisse se partager. Je nommerai les billes, les vignettes de foot, les cartes de héros de dessins animés, les Rainbow Loom, les figurines, etc.

Ensuite, il faut que les enseignants acceptent ces jeux dans l'enceinte de l'établissement, et que donc, le jeu ne fasse pas l'objet de sanction.

Le jeu doit être évolutif, sinon il perdra très vite son intérêt auprès des enfants. Il doit également être compris de tous et accessible à tous. Si il coûte trop cher et n'est qu'entre les mains d'enfants privilégiés, il n'aura pas le succès escompté.

Le jeu n'est pas "séxué". C'est à dire qu'il peut être adopté tant par les filles que les garçons. Par contre, le jeu correspondra à une tranche d'âge bien définie, les enfants en dehors de celle-ci ne s'y intéressent pas.

Enfin, ce sont des jeux qui se jouent n'importe où, n'importe quand, mais surtout ensemble.

Si les enfants jouent avec tel ou tel jeu, cela ne dépend pas tant de l'énergie déployée par les publicistes, que des relations avec leurs camarades. Ces jeux permettent de partager des codes et d'intégrer un cercle de copains.

Car les enfants ont besoin de partager des choses avec leurs pairs et faire partie du groupe. Le jeu devient ainsi un bon moyen de s'y intégrer.

 

En tant que parent, vous allez avoir du mal à ne pas céder à la demande de vos enfants qui veulent coûte que coûte le jeu. Et finalement, pourquoi résister? Vous souvenez vous des jeux auxquels vous avez voué une véritable passion lorsque vous étiez enfant? Que sont-ils devenus? Comment vous y avez joué? Combien de temps? et qu'est-ce que ces jeux vous ont permis?

Et si votre enfant n'aime pas la "mode" du moment? Sachez que la pression du groupe de pairs est considérable, et qu'il peut se sentir à l'écart. Il est alors important de lui expliquer que s'il n'aime pas une chose, c'est son droit, et qu'il peut très bien s'entendre avec les autres tout en étant différent.

 

Annick Pochet, Thérapeute en psychologie systémique à domicile

Commentaires





Partager:

Nos adresses préférées

> Chêne-Bougerie

Annick Pochet

Thérapie familiale systémique à domicile

> Vésenaz

Aide Educative: Chatelain Olivier - Educateur

Enseignant spécialisé en guidance parentale. Educateur.
Olivier Chatelain répond gratuitement à vos questions concernant l'éducation de vos enfants

> La Tour-de-Peilz

Musée Suisse du Jeu

Plus de 5'000 jeux, animations et découvertes pour enfants et familles.

Autres adresses

A lire

Voir également

Nos partenaires