Notre expert
EMDR : une thérapie qui guérit les traumatismes

L'objectif principal de L'EMDR ou l'Eye Movement Desensitization and Reprocessing est de désensibiliser des émotions qui restent souvent très intenses après un traumatisme, des mois ou des années plus tard.
Et de modifier les croyances liées au traumatisme.
C'est une thérapie efficace.

Un article proposé par
 Anne Jeger
psychologue clinicienne.

L'EMDR qu'est-ce que c'est?

J’ai eu l'opportunité d’être formée à l’EMDR à Paris, en 2002, par le Dr David Servan-Schreiber, psychiatre de renommée internationale qui a introduit l'EMDR en France.

L’EMDR (Eye Movement Desensitization and Reprocessing = Désensibilisation et retraitement de l’information par les mouvements oculaires) est un outil développé par Francine Shapiro dans les années nonante, qui a pour visée de désensibiliser des émotions qui restent souvent très intenses après un traumatisme et ce, plusieurs mois voire plusieurs années après.
Et également de modifier la ou les croyances cristallisées au moment du choc.

Il arrive lors d’un traitement EMDR que de vrais souvenirs oubliés reviennent à la conscience, ce qui permet de libérer des nœuds émotionnels voire physiques et/ou de soulager des maux psychosomatiques. Les symptômes s’estompent ou disparaissent.

Par ailleurs, l’EMDR permet de renforcer des ressources ou d’en créer de nouvelles telles que la confiance en soi, la sérénité, la force intérieure, etc..

L’EMDR permet donc au cerveau de retraiter l’expérience traumatique. Ce processus peut être assimilé à ce qui se produit pendant les rêves (lors de la phase paradoxale) où les mouvements oculaires rapides facilitent le traitement de matériaux inconscients. Il est possible de choisir le tapotement sur les genoux en alternatif – souvent moins fatigant.

C’est la personne qui active le processus de guérison, et qui en garde le contrôle exclusif. Son inconscient est souvent très collaborant, ce qui permet de vivre une expérience particulière et très personnelle.

La méthode a été reconnue efficace par l'APA (American Psychiatric Association), par l'ISTSS (International Society for Traumatic Stress Studies), par l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM) en France, par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) et est utilisée efficacement dans le monde entier dans le traitement des troubles post-traumatiques.

Quelques séances sont souvent suffisantes pour traiter le traumatisme.

Pour prendre rdv : jegeranne@hotmail.com

Des témoignages

    • Aurélie

      Après une rupture amoureuse douloureuse  et un burn out, mon corps a totalement lâché physiquement et psychologiquement. Le suivi avec Anne et la méthode EMDR  m’ont permis de me libérer et de prendre le contrôle de ma vie après des années de soumission dans tous les domaines de ma vie. J’ai enfin pu fixer mes limites, exiger le respect dans mes relations et récupérer le pouvoir sur ma vie que j'avais laissé aux autres.  

      Depuis je suis en accord avec mes décisions, je me fais confiance et je m’estime.
    • Florence
      "Les araignées sont mes amies." Ou du moins, nous cohabitons en toute tranquillité. Je ne tremble plus, je n'ai plus de sueurs froides lorsque j'en vois et je les laisse même utiliser mon appartement comme lieu de passage. Qui aurait pu imaginer que je puisse un jour, grande arachnophobe que j'étais, passer une soirée entière à proximité d'une gigantesque tégénaire dans sa toile, nichée à moins de deux mètres de ma chaise ? Certainement pas moi ! L'EMDR m'a permis de reprendre le contrôle sur des émotions que je ne pouvais dominer lorsque j'étais confrontée à une araignée. Aujourd'hui, je peux appréhender beaucoup plus sereinement la visite de l'un de ces arachnides dans ma maison et réagir en fonction de la situation. Beaucoup sont gentiment mises à la porte à l'aide d'un verre et d'une feuille (bien épaisse j'en conviens) et quelques-unes sont même devenues des charmantes colocataires ! Et je vous parle là de gros spécimens velus et noirs, du type que l'on trouve dans les caves. Toutefois, vous dire qu'elles sortent toutes vivantes de chez moi serait mentir, certaines finissent malheureusement encore en bouillie sous une chaussure. Mais rien que cela démontre les bienfaits de la méthode car avant, je ne pouvais même pas imaginer m'en approcher. Passer de sueurs froides, de crises de panique à la limite de l'hystérie et de cauchemars hebdomadaires à une cohabitation plus ou moins sereine est exceptionnel et je le dois à l'EMDR, à Madame Jeger et à ma volonté de changer une situation invivable. Je la conseille à quiconque souffrant de phobie.

    • Marc
      "Je souffrais d'un très fort vertige. Et comme j'adore me balader en montagne, il devenait difficile de faire des randonnées sans l'angoisse de me retrouver dans des situations impossibles à gérer. Ce vertige provenait, du moins en partie, d'une excursion avec des amis où je m'étais retrouvé sur un chemin très dangereux où il était impossible de revenir en arrière. Quand Anne Jeger m'a proposé la méthode EMDR, je me suis dit que je n'avais pas grand-chose à perdre, ayant tout essayé pour surmonter cette peur panique du vide. Lors de la première séance, j'ai pu visualiser et revivre émotionnellement l'épisode traumatique. Cela m'a permis dans un premier temps de faire face à cette expérience, avec tout mon corps et toutes mes sensations, avec l'accompagnement bienveillant de la thérapeute. Puis, au cours des séances suivantes, j'ai été amené, comme dans une espèce d'hypnose ou de voyage intérieur très fort, à apaiser les sentiments violents liés à cette expérience et au vide et même à y éprouver du plaisir. Aujourd'hui, je peux me balader en montagne sans problème. Je ressens toujours le vertige mais j'ai la capacité de le surmonter, de battre mon cerveau en quelque sorte, et cela me donne beaucoup de confiance et de satisfaction que de pouvoir cheminer sur des itinéraires qu'il m'aurait été impossible de traverser avant l'EMDR."
    • Jeanne
      " Mon expérience avec l'EMDR a été incroyable. Suite à un accident de voiture, il était devenu impossible pour moi de reconduire. Le simple fait de devoir m’assoir dans un véhicule était très désagréable. Je souffrais de crises d’angoisses et d’insomnies et je pensais qu’il serait pour moi impossible de reprendre le volant un jour....Grâce à cette méthode , nous avons pu transformer cet événement traumatisant en quelque chose de plaisant, quasiment du jour au lendemain. Aujourd’hui vive la liberté ! J’aime conduire et je suis fière d’avoir pu retrouver mon autonomie ".

    • Johanna
      " J'ai testé la méthode EMDR et je suis restée sans voix. J'ai consulté Anne Jeger car à l'époque je vivais une situation très complexe sur mon lieu de travail et je n'arrivais pas à prendre la décision de quitter mon emploi malgré une ambiance très toxique pour moi. Après quelques séances, elle m'a proposé de tester cette méthode. J'ai dit d'accord sans vraiment croire à un résultat. Suite à cette séance, quand je me suis représentée à sa porte, j'avais donné mon congé sur un coup de tête, sans peur et sans avoir un emploi derrière,. J'ai fait le pas mais je ne sais même pas comment. L' EMDR est une méthode qui m'a troublée et je l'ai réclamée pour d'autres blocages ".

    • Marion
      " Après avoir perdu un proche de manière brutale, j’avais de vives émotions refoulées que je n’arrivais et ne m’autorisais pas à exprimer. Je devais également assister à une audience de plusieurs jours qui me paraissait insurmontable. J’angoissais à l’idée de craquer, de ne pas savoir gérer ma colère et de ne pas pouvoir y assister jusqu’au bout. Mme Jeger m’a donc proposé d’essayer l'EMDR afin de m’y préparer. Un peu surprise par cette méthode, je ne savais pas comment j’allais réagir. Tout au long de ces séances d’EMDR j’étais guidée par la voix de Mme Jeger qui m’aidait à visualiser ces moments difficiles. Mes sentiments bloqués ainsi que certaines images ont refait surface et j’ai finalement pu les évacuer et m’en libérer. Les séances étaient éprouvantes mais cela en valait la peine. Le jour de l’audience, je me sentais beaucoup plus forte et confiante. J’ai su canaliser mes émotions et m’exprimer comme je le souhaitais. Je suis contente d’avoir pu tester cette expérience et je la recommande  ". 

    • Françoise
      "J’ai consulté Anne pour un traumatisme lié à une chute en scooter à l’étranger.
      Je faisais des cauchemars, j’avais des flash-backs récurrents avant de m’endormir: je tombais tout le temps. Deux séances ont suffi à traiter le choc émotionnel.
      Après-coup, plus de flashbacks, et j’ai un retrouvé un sommeil tranquille" .

    • Roxane
      " J'ai fait deux fois l'expérience de l'EMDR. Une fois pour travailler un choc en lien avec ma mère. L’EMDR m’a permis de prendre soin de ma blessure, de changer ce que je croyais de négatif sur moi et d’établir une relation distante et saine avec ma mère. Celle que j'ai choisie.
      La deuxième fois, c’était pour préparer une audience au tribunal. Grâce à l’EMDR, Anne a renforcé des ressources de force, de confiance et de calme à l’intérieur de moi pour être prête le jour J. Tout s’est bien passé, je suis sortie gagnante et j’ai beaucoup plus confiance en moi depuis".

    Coups de coeur de la semaine

    Autres adresses
    A lire
    Nos partenaires